Violences volontaires

Publié par

Bonjour

J’ai gardée une petite fille pendant quelques années à partir de ses 4 ans à domicile. Même si je n’ai pas d’agrément et que j’ai fais ça au noir, je savais très bien m’occuper d’elle.

Cependant je ne la garde plus depuis maintenant 6mois vu que je suis en formation. Et la j’apprends que sa mère veut m’attaquer en justice pour avoir affliger à sa fille des blessures volontaires physiques et psychologiques.

Je n’ai jamais frappée la petite elle n’est jamais rentrée chez elle avec le moindre bleu et la maman en question n’a même pas de certificat médical attestant des sois disant blessures qu’elle décrit.
Et pourtant, la fille dit apparemment à sa mère que j’étais méchante avec elle. A vérifier encore car lorsqu’elle était avec moi elle était aux anges et la plus heureuse quand je la gardais tout se passait bien. Allez savoir si c’est pas sa mère qui lui a monté la tête à lui dire que j’étais méchante pour que la petite le répète..

Comment me défendre face à de telles accusations ? Comment ne pas être condamner à tort ? Car ce sont quand même des accusations graves et sans fondements !

Merci beaucoup!

Publié par

Bonjour,


Et la j’apprends que sa mère veut m’attaquer en justice


Vous n'évoquez pas d'audition par les forces de l'ordre (police, gendarmerie...) DOnc pour l'instant e ne sont que des histoires sans fondement.


Comment ne pas être condamner à tort


Ici on vit dans un pays de droit et non de l'arbitraire.

Publié par

Si j’ai été convoqué pour audition. J’ai dit la vérité tout ce que je pouvais dire pour le défendre mais bon... est ce que un juge peut se fonder juste sur les dires de la petite ?
Car sa mère a dû la manipuler pour lui faire dire que j’étais méchante c’est pas possible!!

Publié par
ESP Superviseur

Bonjour

Et tout cela, sans constat médical ?

__________________________
Bonne suite, bonne chance et si vous estimez votre sujet résolu, cliquez sur le bouton !


Publié par

Oui cela fait quelques mois que je ne garde plus la petite. Elle a décidée de porter plainte récemment. Et elle n’a aucun constat médical qui prouve n’importe quelle lésion juste les dires de la petite mais je suis sûr que c’est elle qui a dû la manipuler..

Publié par

Bonjour,

Il vous reste toujours la possibiité de porter plainte à votre tour du chef de diffamation et/ou dénonciation calomnieuse.

Publié par

Je ne risque pas de condamnation sans certificat médical de sa part ? Ou c’est à l’appréciation du juge ?

Publié par
ESP Superviseur

La parole finale sera celle du juge, effectivement, mais comme dit Morobar, vous pouvez aussi contre-attaquer.

__________________________
Bonne suite, bonne chance et si vous estimez votre sujet résolu, cliquez sur le bouton !


Publié par

Ma peur c’est d’être reconnue coupable à tort.. je ne sais pas si le juge croira la partie adverse mais bon elle a que les dires de sa petite qu’elle a sûrement dû manipuler... pas de certificat médical.. et elle m’attaque au bout de plusieurs mois sur ça la plainte n’a été déposée que récemment...

Des auditions de mon entourage peuvent elles être faites pour prouver ma bonne foie et que les membres de mon entourage me défende sur le fait que je ne suis pas quelqun qui afflige des violences aux autres?

Publié par

Des réponses à m’apporter ?

Publié par
ESP Superviseur

selon vous, quelles vraies raisons auraient poussé une mère à manipuler sa fillette pour qu'elle mente en vous accusant...

__________________________
Bonne suite, bonne chance et si vous estimez votre sujet résolu, cliquez sur le bouton !


Publié par

Bonjour,

Quels que soient les témoignages en votre faveur de personnes extérieures, si elles n'étaient pas présentes ça n'aura guère de valeur.

Et en complément de ce que dit ESP : Quel intérêt aurait la mère à vous faire accuser à tort de maltraitance alors que c'est elle qui acceptait de vous faire travailler au noir, et c'est donc elle qui risque le plus dans l'histoire s'il s'avère que les faits sont faux ?

Publié par

J’espère que vous ne sous entendez pas que ces allégations sont vraies.

Concernant les témoignages de mon entourage ça peut aider le juge à connaître un peu mieux ma personnalité non ?

Parce que cette personne est une ancienne amie à moi. On s’est disputée tout récemment et on a mis fin à notre amitié. Et du coup j’ai appris son dépôt de plainte contre moi alors que cela fait des mois que je ne garde plus sa fille. Oui c’était bien au noir du coup comme c’était mon amie..

Que lui faudrait il de son côté (certificats médicaux photos preuves.???) pour qu’un juge puisse pencher en sa faveur et la croire ?

Parce que de mon côté je n’ai rien pour prouver ma bonne foie et ma bonne conduite.. mis à part le fait qu’elle s’attaque à moi soudainement des mois plus tard sans la moindre preuves mais. Bon..

Publié par

Bonjour,


pour qu’un juge puisse pencher en sa faveur et la croire ?


Comme vous le pensez, des preuves, certificats...Tout est bon en tant que preuve, à l'appréciation du juge.

Publié par

Bonjour,

Pour mettre toutes les chances de votre côté, prenez un avocat.

Actuellement, dès qu'il s'agit de violence sur des enfants ou d'agression sexuelle, la personne accusée, bien qu'elle soit de droit présumée innocente, est en fait en très mauvaise position.

Ne comptez pas trop sur les témoignages.

Publié par

Bonjour



Vous êtes dans une affaire délicate.

Je ne connais pas l'âge de l'enfant, mais le tribunal pourrait demander une expertise médicale du type psychiatrique afin de démêler le vrai du faux chez l'enfant, ça ne devrait pas être bien compliqué pour un psy.

Un avocat est vivement conseillé.

Publié par

Merci pour tout vos conseils. Mais sachant qu’elle a aucunes preuves de son côté, elle peut être pris au sérieux sans preuves quand même ?

Je n’ai pas envie de finir en prison sans raisons valables et sans preuves contre moi.. ou juste pour les dires d’une petite à cause de sa mère..

Publié par
ESP Superviseur

"""On s’est disputée tout récemment et on a mis fin à notre amitié"""

Voici le genre de précision à apporter dès l'exposé du sujet, pour permettre aux juristes de comprendre.

Si vous êtiez reconnue coupable par un juge, vous risqueriez une sanction, des dommages et intérêts, mais la prison est - à mon sens - exclue.

__________________________
Bonne suite, bonne chance et si vous estimez votre sujet résolu, cliquez sur le bouton !


Publié par

Bonjour,



vous pouvez avoir la conscience tranquille. Si vous n'avez jamais porté la main sur la petite c'est impossible que vous soyiez condamnée à quoi que ce soit.

J'ai plutôt l'impression que la victime dans l'histoire ce soit en réalité, vous-même.

Il y aurait matière à plainte pour dénonciation calomnieuse mais ça c une autre histoire.

Attendez-vous à recevoir un avis de classement sans suite.

Dans votre cas, l'avocat ne sert à rien du tout car votre meilleure défense c'est la vérité, rien que la vérité et toute la vérité.

__________________________
Le droit vient en aide à ceux qui sont vigilants.

Mémento d'orientation juridique