Codeactive fond de garantie

Publié par

Bonjour à tous,

Je vous sollicite aujourd'hui car je viens de recevoir un appel de codeactive qui me réclame 1200 euro ou une réduction de 30 % si je paye tout de suite. Selon eux c'est le fond de garantie qui les envoi pour récupérer cet argent. Hors il ne me procure aucun justificatif. Que dois je faire s'il vous plaît je suis perdu. Cette personne au boud du fil me précise que c'est un dette que j'ai auprès de l'état et quand gros fait pas la laisser traîner.

Aidez moi s'il vous plaît à voir plus clair.

Merci Dernière modification : 03/04/2020 - par Tisuisse Administrateur

Publié par
chaber Modérateur

bonjour

Si le fonds de garantie a dû intervenir pour une victime vous devez en connaître la cause et les circonstances. et surtout la date des faits et s'il y a eu jugement à votre encontre.

A préciser

En principe le FGAO ne fait pas de cadeau sur ce qu'il a versé à une victime

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Publié par

Bonjour,

Vous devez bien savoir si un fonds de garantie est susceptible de vous demander quoi que ce soit. De plus, ce fonds de garantie vous aurait demandé lui-même de payer votre dette en vous apportant un justificatif.

Le mieux à faire est de rester sourd et de résister aux intimidations.

Publié par

Bonjour,

Merci de me répondre aussi vite c'est gentil.
Pour savoir s'il y a eu un jugement vers qui dois je me diriger ? Sachant que ce matin j'ai essayé de joindre le fond de garantie mais il ne repond pas à cause du covid 19.

Merci d'avance

Publié par
Tisuisse Administrateur

Bonjour,

Rassurez-vous, si Codeactive est une officine de recouvrement, seul un huisser de justice est habilité à exiger un paiement, encore faut'il qu'il ait en possession un jugement et son titre exécutoire. Mais, ça, vous seul savez si vous avez été jugé, quand et pourquoi, or, de ça, vous n'en parlez pas et on n'est pas des devins !