Accusé de vol au travail puis je porter plainte ?

Publié par

Bonjour,

Chargé de la mise en rayon et du stock dans 1 magasin multimédia, le directeur et ma responsable m'ont convoqué ds leur bureau en juin dernier pour m'accuser de vol de matériel hifi, informatique. Après diverses menaces et manoeuvres d'intimidation, ils ont fait venir 2 policiers qui m'ont interrogé puis sont partis sans que je signe quoi que ce soit. Cette semaine, la gendarmerie de mon domicile est venue perquisitionner chez moi puis m'a interrogé dans leurs bureaux car une plainte a été déposée par mon employeur en juin dernier! Innocent des faits pour lesquels on m'accuse, je suis désemparé.

Puis je porter plainte sans craindre des représailles de mon employeur car je tiens avant tout à conserver mon emploi ?
Quelles sont les suites logiques de cette affaire ?

Merci d'avance de votre réponse car je suis complètement perdu. Dernière modification : 28/08/2012

Publié par
Tisuisse Administrateur

Bonjour,

Dans un premier temps, laissez la justice faire son boulot. Si rien n'a été trouvé chez vous, si rien n'a été trouvé dans votre vestiaire, si les vidéo ne peuvent rien prouver, il serait étonnant que vous soyez condamné. Dans l'hypothèse ou vous êtes relaxé par le tribunal correctionnel, là vous vous retournez contre votre employeur et contre votre responsable de service pour plusieurs chefs d'accusation :
- diffamation et accusations mensongères,
- procédure abusive.
et vous demandez des dommages et intérêts car votre probité a été mise en cause et vous avez probablement perdu votre travail.

Il y a de grande chance pour que la grand patron de la chaîne de vente remette mes pendules à l'heure vis à vis de votre directeur de magasin et que votre responsable ait des gros, très gros problèmes. C'est toujours dans l'hypothèse où vous êtes acquitté par le tribunal pénal.

Publié par

Bonjour,

Merci de votre réponse aussi rapide. En effet rien n'a été trouvé ni chez moi, ni dans mon vestiaire en revanche les vidéos me voient ramasser des boites qui avaient été dissimulées dans la réserve sous des étagères. Je ne fais que mon travail qui est de maintenir réserves et rayons propres et rangés.
Pensez vous que je serais néanmoins convoqué au tribunal? Les gendarmes vont t ils me tenir au courant des suites de cette affaire? Au travail, le directeur agit comme si de rien n'était!! Au quotidien ce n'est pas facile à vivre..
Salutations

dj

Publié par
Tisuisse Administrateur

Voyez les syndicats et prenez un avocat. Ce sont les 2 conseils que je vous donne.

Publié par

Bonjour, je suis dans le même cas. Mon employeur me menaçait de licenciement. La police interne à l'entreprise est venue m'intérroger, et malheurseusement pour moi, je ne leur paraissais pas crédible. Un témoin a même été dissuadé de témoigner en ma faveur, sous prétexte que le dossier était bouclé, alors qu'il ne l'était pas. J'ai fait appel à la CGT, ils ont réussi à négocier une mise à pied. mais je compte quand même me retourner contre mon entreprise. j'ai changé de service sans que l'on me demande mon avis, et je passe en conseil de discipline. J'aimerais savoir quelles démarches dois-je engager pour obtenir réparation du préjudice que j'ai subit.

Publié par

Bonjour moi ce matin convoquée a mon travail, la fille d un couple chez qui je travail (avs a domicile), m'accuse de leur avoir volé de l'argent, évidemment je n'ai rien à me reprocher. La fille va porter plainte !! Quelle est la suite pour moi ? Je suis désemparée....

Publié par

bonjour. je suppose que le couple où vous travaillez est âgé .leur fille vous accuse en étant peut-être de bonne foi. tenez-vous en aux faits. est-ce que cet argent disparu a été retiré à un distributeur et ne se trouve plus dans le logement? ces personnes âgées ont elles des problèmes de mémoire? ma mère avait crié au voleur alors quelle avait caché son argent, elle ne s'en souvenait plus

Publié par
Tisuisse Administrateur

Bonjour Nanou22,

C'est à la personne qui accuse de prouver le bien fondé de cette accusation. Ensuite la personne accusée pourra apporter des preuves de son innocence.

Publié par

Dans le cadre de mes études, j’effectue depuis deux semaines un stage dans un magasin de parfumerie très connu (stage d’un mois). A savoir que je suis mineur et frontalière(bruxelloise). En effet, je suis actuellement en première d'esthétique et pour ce faire, je réside chez mes grand parents en France.
Hier, en fin de journée, j’ai été accusé de vol. La responsable adjointe du magasin n’a forcé à signer un papier pour rupture de contrat de stage. De ce fait, j’ai quitté une heure plutôt mon stage sans rien comprendre de ce qu'il venait de m'arriver. J'ai émis l'idée qu'une personne de l'équipe pouvait être concernée et la responsable n'a alors répondu qu'elle ne se voyait pas accuser quelqu'un de son équipe.
Je n’ai rien à me reprocher. Pour prouver de ma bonne fois j'ai vidé mon sac et tout autre chose pouvant contenir un parfum et rien. Je perds ma crédibilité professionnelle vis à vis de l’école et donc de mon devenir professionnel. Comment trouver dans ce contexte un autre lieu de stage? Que faire? Merci.

Publié par
pragma Modérateur

DIRE BONJOUR EST UN REGLE DE POLITESSE EN VIGUEUR SUR CE SITE.
Il ne fallait pas signer quoi que ce soit, c'est reconnaître une faute.

"La responsable adjointe du magasin n’a forcé à signer un papier pour rupture de contrat de stage".

Ceci vous oblige maintenant à contre-attaquer...
vous pouvez adresser une LRAR pour dénoncer cette rupture en stipulant que la signature vous a été extorquée sous la pression et prévenir immédiatement l inspection du travail.

__________________________
Contre l'agressivité, utilisez la courtoisie... A l'égo de ceux qui pensent tout savoir, opposez l'humilité.
Bien à vous.


Publié par

Bonjour,
L'inspecteur du travail n'st pas compétent pour intervenir. Il ne peut pas se substituer au juge/prudhomme.
Il ne peut que donner des conseils ou indiquer des interlocuteurs syndicaux, avocats..qualifiés.

Publié par

Bonjour,

Travaillant dans le domaine de la fonction publique comme agent d’entretien de bâtiment (complexe sportif), il y a quelle temps j'ai dû change un convecteur ce que j'ai fait, mais celui ci a été volé quelle jours suivants.

Mon employeur, Monsieur le maire, a décidé de poser plainte à la gendarmerie, ce que je trouvais normal sauf qu'un matin, les gendarmes mon téléphoné pour me fixer un rendez vous pour que je passe les voir, ce que j'ai fait. Une fois arrivé dans leur bureau, ils m'ont notifié mes droits et indiqué tout ce qui allait arriver par la suite. Déposition, relevé d'empreintes, ADN, photos et perquisition chez moi où ils n'ont rien trouvé, normal, car je n'ai rien volé.

Quand j'ai posé la question aux gendarmes, mon employeur m'accuse d'avoir volé ce convecteur, ils m'ont répondu comme c'est moi qui l'avait en possession en dernier, c'est pour cela qu'ils voulaient me recevoir. Le comble, quelques jours plus tard, la gendarmerie me rappelle pour me dire que je dois y retourner pour aller chercher une convocation pour le tribunal. C’est à ce moment- là que j'ai compris que j'étais accusé de vol.

Ma question est : que dois-je faire ? car, moi, je n'ai rien volé, de plus ils n'ont rien trouvé chez moi et bien sûr que mes empreintes et mon ADN devaient être sur les lieux étant donné que j'y suis allé pour poser ce convecteur.

Je vous remercie par avance de m’indiquez la procédure à suivre.

Publié par
Tisuisse Administrateur

Bonjour,

La première chose à faire est de prendre un avocat qui saura, en étudiant le dossier, réclamer les investigations complémentaires, une nouvelle enquête, etc. et qui assurera votre défense.

Publié par

Bonjour,

J'ai 17 ans, étudiant en 1ère année de science économique et de gestion.

Dans le but de payer mes études et d'avoir une subsistance, j'ai effectuer un travail comme gestionnaire d'une cabine téléphonique. Mon patron me demandait, qu'après le service, de confier la clé à une femme qui était notre voisine de travail. Je le faisais tout en mettant la recette dans le tiroir et donnait la clé à cette femme. Alors mon patron venait faire les compte chaque soir, après ma descente, et retrouvait l'argent et la clé comme convenu, ce,jusqu'à 4 mois de travail.

Un jour, après le service, j'ai mis 300 € dans le tiroir et j'ai remis la clé à cette femme comme d'habitude. Arrivé à la maison, mon patron m'appelle pour me dire que l'argent est perdu, il m'a assigné à la police.

Que faire sachant que ce n'est pas moi qui ait pris cet argent ?

Merci.

Publié par

Bonjour,
Vous n'avez rien à faire qu'à faire constater avoir exécuté les consignes de l'employeur.
Que ces consignes restent à l'évidence inefficaces n'empêchent pas qu'elles s'imposent à vous.