Rétractation de promesse d'embauche / periode d`essai

Publié par
dmr

Bonjour, je voudrais savoir si je pourrais annuler une promesse d'Embauche d'une entreprise A, faite à orale, déjà accepté pour moi aussi oralement, à commencer le 18 novembre (moins de 15 jours).

Les points du contrat ont été égalément dèjà discutés (des questions faites par moi par e-mail pour complementer l'entretien d'embauche). Le RH de l'entreprise m'a demandé par e-mail les documents à envoyer pour la formalisation du contrat (pas encore signé).

La date (18 nov) a été fixé par le client du projet, et je serai embauché par une SSII. Cependant, je suis dans une étape finale de recrutement avec une autre entreprise B, plus intéressante, à commencer fin novembre (mais pas encore de résultat favorable pour ma réussite).

La première question est la suivante: est-ce-que j'aurai des sanctions lors d'un désistement avant la signature du contrat? La deuxième est si l'entreprise B me donne un OK favorable pour l'embauche, après la signature du contrat avec l'entreprise A, est-ce-que il serait possible le résilier avant la date de début du travail, ou c'est mieux attendre la résiliation pendant la période d'essai? Je me sens complètement perdue. Merci d'avance.

Publié par
pragma Modérateur

Ainsi que dit sur l'autre forum, je pense que vous pouvez le faire par LR/AR, et comme il y a une période d'éssai, vous pourriez procéder à une rupture immédiate dès la prise de poste (préavis 24H).

__________________________
Ici pour vous aider, sans prétention, car personne n'est infaillible. Bien à vous, à bientôt...
Après la foudre prends toi en main et redessine ton horizon (Grand


Publié par
Lag0 Administrateur


est-ce-que j'aurai des sanctions lors d'un désistement avant la signature du contrat?


Bonjour,

Dans la mesure où vous dites que tout s'est fait à l'oral, il n'y a donc pas de promesse d'embauche dans les règles. Seule la signature du contrat ou la prise de poste pourrait alors vous engager.

Il ne peut donc pas être question de "sanction" si, après réflexion, vous refusez ce poste.

Publié par

Bjr,

Certes, mais après signature du contrat il faut être attentif à la rupture de la période d'edai.

Ce ne serait pas le premeir à subir les affres d'une rupoture abusive, même si c'est souvent l'employeur qui est concerné.


comme il y a une période d'éssai, vous pourriez procéder à une rupture immédiate dès la prise de poste (préavis 24H).



Ici la rupture serait manifestement abusive et ouvrirait à coup sur un angle pour l'atablissement de D.I.

Quant on connait les frais de recherche pour un cadre on fait attention.

Publié par
Lag0 Administrateur


Certes, mais après signature du contrat il faut être attentif à la rupture de la période d'edai.


Si j'ai bien compris, DMR ne souhaite pas prendre ce poste et donc pas signer de contrat. C'est en ce sens que j'ai répondu. Je ne vois pas l'intérêt de signer un contrat tout en ayant déjà prévu de rompre la période d'essai.

Publié par

Pas du tout.

Notre contributreur envisage les 2 options, afin de courir 2 lièvres à la fois:

a)


est-ce-que j'aurai des sanctions lors d'un désistement avant la signature du contrat?


b)


après la signature du contrat avec l'entreprise A,


J'indique simplement que l'éxécution du contrat de mauvaise, fois, prouvé par une rupture abusive de période d'essai, peut générer des D.I.