Dénonciation Calomnieuse

Publié par

Bonjour,

J'ai reçu un SMS d'un agent de police judiciaire de ma ville, me demandant de le rappeler, suite à plusieurs plainte concernant ma compagne et moi.

Ces plaintes concernent des dégradations matérielles au sein de votre immeuble, des dégradations sur voiture(s), des messages de menace, ainsi que des harcèlement par graffiti.
Nous soupçonnons notre voisine de palier, celle-ci est la seul a avoir des graffiti d'insultes sur sa boite au lettre.

Le problème est que ni ma compagne ni moi-même n'ayons fait quoi que ce soit de tout cela.

L'agent de police que jai eu au téléphone s'est montré relativement belliqueux, et affirme, avec une sûreté incroyable, avoir des preuves de ces fait délictueux.

Nous n'avons aucune idée de ce que cela signifie, sachant pertinemment que nous ne Somme pas impliqués dans ce genre d'actes délictueux.

Le policier refuse de me rencontrer mais insiste pour que nous ayons un entretien téléphonique. Aussi, ce monsieur m'a affirmer textuellement "Vous êtes primo-delinquant".

Suis-je en droit de demander audience auprès du commissariat ? Dernière modification : 12/09/2020 - par Tisuisse Administrateur

Publié par

Bonjour,

Etes-ce vous sûr que c'est la Police (ou la Gendarmerie) qui vous a contacté ? Je pense que non.

Publié par
Tisuisse Administrateur

Bonjour,

Vérifier sur votre téléphone les numéros d'appels "entrants", ceux qui vous appellent et relevez le numéro qui vous a appelé. Ensuite faites des recherches internet sur ce numéro pour savoir qui possède ce numéro ?

Comme mon prédécesseur, ce n'est certainement ni la police ni la gendarmerie qui vous a contacté parce que, dans ce cas, le fonctionnaire vous demande de venir "pour affaire vous concernant" et font une audition dans leur bureau, jamais par téléphone, cela n'existe pas dans la procédure.

Publié par

Bonjour,

Même avis, la police ne contacte pas les gens par SMS, et ne refuse pas de vous rencontrer si vous faites l'objet d'une plainte. C'est même le contraire, elle vous convoque.

C'est certainement la personne qui est victime qui se fait passer pour la police.

Dans le temps, j'avais eu un message sur mon répondeur de quelqu'un se faisant passer pour le syndic comme quoi une pétition circulait contre moi, car il supposait que je faisais du bruit (bruit dont j'étais moi-même gênée). Après avoir vérifié auprès du syndic, j'avais affiché dans l'ascenseur une lettre ouverte à ce courageux voisin anonyme. Et je n'en ai plus entendu parler.

Publié par

Bonjour



Il semblerait que notre super agent secret de la Police détient même une condamnation en pénal, condamnation particulière quand même de "primo déliquant".

S'il vous recontacte, dite lui donc que vous êtes Emmanuel Macron.