IFI : abattement pour parts de SCI très difficilement cessibles

Publié par

Bonjour,

Je paie actuellement l'IFI (impôt sur la fortune immobilière). Mon bien le plus important est un ensemble de parts d'une SCI à laquelle sont associés mon frère et un beau-frère de feu mon grand-père (qui avait créé la SCI).

Comme indiqué ici : https://www.latribune.fr/vos-finances/impots/isf/isf-et-ifi-la-sci-prive-d-abattement-sur-la-residence-principale-757721.html, il est accepté d'appliquer une décote à l'estimation des parts d'une SCI afin de "tenir compte des difficultés qu'il y aurait à le revendre et qui en diminuent la valeur". Apparemment, cette décote est habituellement de
de 10 à 20% (selon https://droit-finances.commentcamarche.com/contents/879-ifi-2019-evaluation-des-biens-imposables).

Or, dans mon cas, la revente est extrêmement difficile. En effet, il est écrit dans les statuts de la SCI : "La cession de parts d’intérêts à des tiers étrangers à la société est interdit. Entre associés la cession de parts d’intérêts est libre, sauf dans les cas ou la cession emporte la réduction du nombre des associés, auquel cas la cession doit être préalablement autorisée par les associés (autres que l’associé cédant et l’associé cessionnaire) statuant sur l’unanimité."
En fait, les cessions ne sont jusqu'à présent intervenues que par héritage (cas prévu dans les statuts).

Donc quelle décote appliquer ? Puis-je aller au-delà de 20% ?

Merci de votre aide.