Problèmes avec application du testament

Sujet vu 360 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/04/18 à 12:18
> Droit Civil & familial > Succession & patrimoine


FARO76, Paris, Posté le 15/04/2018 à 12:18
7 message(s), Inscription le 12/11/2017
Bonjour,
Mon compagnon est decedé il y a 7 mois.
Il a laissé un testament dans lequel il m'a légué 30 % en plein propriété de sa maison de campagne ainsi que
le droit d'usage et d'habitation de cette maison pour 6 ans me permetant organiser un peu ma vie.
Nous n'étions pas mariés ni pacsés.
Divorcé, il avait deux enfants issus d'une première union.
Les enfants veulent vendre la maison le plus vite possible et font la pression sur moi pour que je renonce
à mon droit d'usage et d'habitation.
Les relation des enfants ave leur pere et moi n'etais jamais chalereuse.
Néanmoins, j'ai réduit la période de mon droit d'usage et d'habitation de moitié pour qu'ils puissent bénéficier
plus vite de leur heritage.
Malgré mon geste le notaire n'avance pas la succession tant qu'il n'y aura "accord" entre moi et les enfants.
J'ai payé mes droit des succession à l'administration fiscal dans un délais prévu.
Pourquoi le notaire n'applique pas mes droits testamentaires?
Je souligne que nous avons un notaire commun qui et notaire des enfants à 600 km de mon lieu de résidence.
Mon notaire, sur place, a qui j'ai confié l'ouverture de testament ne souhaitait pas poursuivre la procédure.
Je ne comprnds pas non plus, pourqoi le notaire applique deux prix venales de la maison et tous ce qui m'est proposé
est à mon désavantage?
Quele conseil pourriez vous me donner?
Je vous remercie d'avance pour votre réponse.
Cordiales salutations

Poser une question Ajouter un message - répondre
amatjuris, Posté le 15/04/2018 à 20:05
9933 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bonjour,
un notaire n'a pas le pouvoir de trancher un litige entre héritiers.
il ne peut donc pas traiter la succession tant que il n'y aura pas d'accord entre vous et les enfants de votre compagnon.
seul un juge que vous aurez sais, a le pouvoir de trancher un litige entre héritiers.
je vous conseille de consulter un avocat spécialisé.
salutations


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]