Droit à l'image / Droit au respect

Publié par

Bonjour,

En 2017 mon ex conjoint en discutant par message de façon sexuelle, a envoyé des photos de notre enfant alors que des photos de parties intimes se mélangeait à la photo de notre enfant. Sur ce message après s'être masturbé avec son interlocuteur, il envoi par la suite ma fille te dit bonne nuit notre fille était âgée de 9 mois.

Ayant découvert cela et lui parlant du danger d'exposer notre fille dans ce genre de conversations à des inconnus, je lui dit que j'allais le quitter ce dernier me disant, qu'il ne recommencerai plus.

En 2019, lors de notre séparation je découvre qu'il vient de rencontrer une escort girl (qu'il doit payer pour du plaisir )par message et direct il lui envoi une photo où apparaît notre fille, même si lui aussi est dessus et en défilant la conversation, il envoi une série de photos de notre fille ( âgée de 2 ans) en lui disant cadeau.

Je suis passée en audience le 09 mars au JAF. Cela fait un an que je m'occupe de notre fille, financièrement, médicalement psychologiquement pour tout ce qui l'a concerne. Sous la pression de mon avocate et la famille de mon ex conjoint, durant 4 mois j'ai laissé notre fille voir son père 1 weekend sur deux. Je vais pas pouvoir tout raconter, je voulais savoir si je peux porter plainte pour ces atteinte au droit à l'image sans mon consentement dans des conversations à caractère sexuel. Mon

Cordialement

Publié par

Bonjour,


je voulais savoir si je peux porter plainte pour ces atteinte au droit à l'image sans mon consentement


Comme je suppose que votre EX dipose de l'autorité parentale, il n'a pas besoin d'une façon générale de votre consentement.

Par contre on est dans le domaine de l'imageire pédopornographgique, et vous devez absolument déposer plainte, et aviser le JAF aussi.

Vous n'avez pas besoin de qualifier les faits, vous n'êtes pas juridtse. C'est le rôle du procureur de la république.

Je vous conseillerai enfin une démarche auprès de votre avocat afin qu'il mette en oeuvre une procédure d'urgence.

Publié par

Re bonjour,

Mais j'ai déjà présenté ces preuves et mon avocate m'a dit qu'il fallait qu'il ait crime.

Oui certes, il n'a pas besoin de mon consentement pour envoyer des photos à ses proches, les gens qu'il connait un minimum et en qui il a confiance.

Oui justement c'est pour cela que je suis ici à poser la question.

J'avais déjà essayé de porter plainte, mais on m'a refusé, mon avocate a pris mes preuves mais me dit récemment que ça doit faire l'objet d'une plainte pénale.

J'ai envie de me faire entendre car en novembre 2019, mon ex conjoint a acquiescer avoir fait cela énormément de fois sans que je le sache.

Je précise que notre fille est habillée. Mais ce sont des conversations d'adultes elle a rien à y faire....

Cordialement

Publié par


mon avocate a pris mes preuves mais me dit récemment que ça doit faire l'objet d'une plainte pénale.


On ne comprend pas bien, une plainte devant les forces de l'ordre (commissariat, gendarmerie) ou auprès dun bprocureur, c' est toujours une plainte pénale.


mon avocate m'a dit qu'il fallait qu'il ait crime.



Cela ne veut pas dire homicide, mais c'est une graduation dans l'échelle des actes délictueux. Un crime est passible de cour d'assise.