Succession : don ou leg à un enfant qui n'est pas le sien.

Publié par

Bonjour

J'ai 74 ans et souhaite soit faire un testament soit un don du vivant a un enfant que je considère comme le mien. Je dispose de liquidités bancaires, de 2 studios, et d'une petite maison que j'occupe. Je lui ai deja prévu une assurance vie qui est finalisée. Je n'ai pas d’héritier. Les plus proches familiaux sont des cousins pour qui je n'ai rien prévus en terme de succession.

J'ai lu ici et là que les droits de succession ou de dons prelevés par l’état de 60 % lorsqu'il ne s'agissait pas d'un membre de la famille. Que me conseillez vous pour qu'à mon décès, ce gamins puisse hériter (voire un don de mon vivant ?) à sa majorité sans être trop pénalisé ? Je vais bien évidemment voir un notaire par la suite, mais je souhaitais avoir des avis en amont de cette visite.

Merci et bien cordialement. Dernière modification : 03/02/2021 - par Tisuisse Administrateur

Publié par

Bonjour,

En effet les droits sont de 60 % pour un étranger à votre famille et quasiment autant pour des neveux, et si vous n'avez ni enfant ni conjoint vous pouvez parfaitement faire un testament en la faveur de qui vous voulez.

Le notaire vous dira comment doit être rédigé le testament exactement, et le mieux est de le faire enregistrer au fichier d'Aix pour éviter toute contestation de la part de membres de votre famille.

Il vaut mieux faire un leg qu'une donation de votre vivant, car vous ne savez pas comment votre santé va évoluer et si vous n'aurez pas besoin de vos biens pour vous assurer une fin de vie en EHPAD.