Dossier succession introuvable

Publié par

Bonjour,

Ma mère est décédée en 2016, elle était sous tutelle en maison de retraite.

Devant notaire, au moment d'accepter ou refuser l'héritage, j'ai vu que le montant du passif était exorbitant et celui de l'actif minime. Ma mère (toujours sous tutelle) a hérité de sa mère, mais le montant de l'héritage intégral n'est pas stipulé sur le compte rendu de gestion de la tutelle, ni aucun document officiel attestant de la somme correspondant à cette succession (seulement une somme créditée de la part d'un généalogiste qui s'est bien servi au passage). A ce jour je n'ai toujours ni accepté ni refusé la succession de ma mère
n'ayant pas à ma connaissance le véritable passif et actif de ma mère et de ma grand mère, le dossier de succession de cette dernière est introuvable.

Merci infiniment de m'aider. Dernière modification : 18/04/2021 - par Tisuisse Administrateur

Publié par

Bonjour,

J'ai vécu le deuil de mon père et de ma mère à plusieurs années d'intervalle et je n'ai jamais eu de "dossier". Le notaire envoie juste un chèque, si chèque il y a.

Etes-vous sûr que le patrimoine de votre grand-mère était suffisamment conséquent pour payer la maison de retraite de votre mère ?

Et comment savez-vous que le généalogiste "s'est bien servi au passage", vous connaissiez le montant de son patrimoine ? Car s'il a fallu mandater un généalogiste c'est que les héritiers n'étaient pas connus au moment du décès, et que votre mère, une fois retrouvée par lui, a accepté de signer un contrat de révélation. On peut donc supposer que votre mère et vous aviez coupé les ponts avec cette grand-mère, et que vous ne saviez pas ce qu'elle possédait.

Mon demi-frère (qui avait cherché à connaître son père à plus de 30 ans), était persuadé que notre père était riche à millions, car mon père était un gros frimeur, mais mon demi-frère qui n'avait jamais vécu avec lui avait gobé tous les mensonges de mon père qui se pointait toujours avec des cadeaux alors qu'il criblé de dettes. Au décès il a fait tout un foin au notaire parce qu'il était persuadé qu'il allait hériter d'un gros paquet !

Laisser traîner une affaire qui date de 5 ans, et mettre en doute la probité à la fois du notaire et de la tutelle, n'est pas raisonnable.