Visites puéricultrice PMI répétées et sans prévenir ; harcèlement ?

Publié par

Bonjour,

J'ai eu 3 enfants, désormais placés pour manque de soins et pour malnutrition sur le dernier agé de 5 ans aujourd'hui. Je n'ai plus l'autorité parentale et j'ai effectué deux ans de mise à l'épreuve avec condamnation à 6 mois fermes + 6 mois avec sursis en date du 27 février 2007. Jai effectué les six mois sous bracelet électronique en 2008 et mon suivi judiciaire s'est terminé sans accro en 2009.

Depuis j'ai changé de concubin et eut un petit Gérémy en decembre 2009. J'habitait alors dans la Manche et j'ai prévenu, de mon propre fait, les services sociaux afin, si nécessaire, d'avoir une aide qui nous protègerait mon enfant et moi. Une TISF est intervenue et un suivi s'est mis en place. J'ai déménagé en mai et je passe en Ille et Vilaine. Après transfert de dossier, une puéricultrice est désignée. Madame se montre directe et prévient mon compagnon que moi seule est le sujet d'inquiètude, ce que j'accepte. Le soucis est qu'elle vient à l'improviste, observe tout et repart. J'ai un passé chargé, certes, mais aucun suivi judiciaire n'est requis et j'ai payé ma dette. L'ancien service social parlait d'arreter la mesure faute de soucis apparents. Cette femme a-t'elle le droit de venir ainsi chez moi ou doit elle me prévenir avant ?

Merci de votre aide, je ne lui en tient pas rigueur mais je me sens harcelée. Dernière modification : 21/04/2021 - par Tisuisse Administrateur

Publié par

Proposez de votre propre chef un suivi dans le centre de PMI en précisant que vous aimeriez pouvoir retrouver l'intimité de votre domicile sans intrusion, afin de pouvoir tourner la page sans vous sentir en "conditionnelle". Les services de PMI ont plusieurs personnes à disposition. Demandez à rencontrer le médecin plutôt que la puéricultrice par exemple... Allez régulièrement chez le médecin de votre choix en lui demandant de bien tout consigner dans le carnet de santé. Gardez tout, pour montrer patte blanche à la première occasion et choisissez vous un thérapeute (même si c'est seulement pour jouer aux cartes...). L'important étant de leur faire comprendre que votre enfant n'est pas en danger.

Vous pouvez aussi adresser ce mail à votre harceleuse :



Bonjour Madame,

en date du ... vous êtes passée à mon domicile sans m'avoir prévenue. Ce fait s'est produit aux dates suivantes également (). Ces visites n'étaient pas sollicitées et ne correspondent pas à un besoin ni à une réponse judiciaire. Pour ces motifs, pourriez-vous, à l'avenir, me prévenir des dates et jours auxquels vous souhaitez vous rendre à mon domicile, je vous prie, car ces venues intempéstives me provoquent, par leur fréquence et leur répétition, un sentiment de harcèlement. Des visites au service de PMI seraient peut-être envisageables ? Je vous remercie pour votre compréhension et vous prie de croire, Madame, en l'expression de mon profond respect.

Publié par

Bonjour,

Le gamin a désormais 11 ans, je doute que la puéricultrice continue à venir... C'est bien de vouloir aider, mais déterrer des posts vieux de plus de 10 ans n'est pas de mise sur les forums.

Publié par

Oui, effectivement, l enfant est âgé d une dizaine d années supplémentaires, mais les pratiques de la pmi n ont pas changé. Les parents ont besoin de conseils en cas de harcèlement de la pmi car il y a trop peu d aides à ce propos. Ces pratiques de visites à domicile non planifiées ni consenties sont censées protéger les enfants, mais elles perturbent l équilibre familial, génèrent du stress et correspondent à un abus de pouvoir des services de Pmi.