Espace Membre
Gérez votre profil depuis votre espace membre
Floyolo27 / ID 174734

Messagerie [3] Posez votre question

Réponse posté sur Experatoo

Droit de succession testamentaire avant naissances des enfants

Bonjour, comme je vous l'ai expliqué la dernière fois, j'ai perdu mon compagnon le 15 août dernier. Je suis concsiente que je n'ai aucun droit du fait que nous n'étions ni mariés et ni pacsés. Cependant j'aurais voulu que vous m'éclaireriez sur un point. Il avait fait un testament en 1997 avant la naissance de sa première fillle née en 1998. D'aprés ce que j'en sais, il avait désigné des membres de sa famille comme léguataires. Lors du partage de sa maison suite à son divorce, était toujours en cours. Son ex-femme voulant garder la maison devait lui racheter sa part. Maintenant qu'il n'est plus là comment cela va ce passer. Que vont récupérer ses filles qui sont 2 et les autres léguataires qui je pense sont ses parents?

03/10/2019

Droit en tant que concubine

je n'ai donc aucun recours pour faire valoir mes droits!

27/09/2019

Droit en tant que concubine

Bonjour, j'ai perdu mon compagnon le 15 août dernier dû à une erreur médicale. Sa mort subite me laisse dans le désaroi total. Cela faisait 4 ans et 8 mois que nous étions ensemble. Cela fera 2 ans en octobre qu'il était divorcé, le partage de la maison était en cours et malheureusement et il parti avant la fin de la procédure. Il a eu 2 filles avec son ex-femme, l'aînée à 21 ans et la cadette bientôt 17. Juridiquement ce sont elles les héritières du fait que nous n'étions ni mariés et ni pascés. Donc je n'ai normalement aucun droit. Mais cependant, j'aurais voulu savoir si en supposant que je peux prouver fiscalement qu'il a bien vécu avec moi avant de prendre son studio meublé le 1er avril 2017, est-ce qu'il est possible que je puisse obtenir des droits en tant que concubine. Car mon but n'est pas d'avoir une part sur l'héritage mais seulement avoir le pouvoir de décision par exemple sur le fait de lui mettre une pierre tombale que ses filles ne feront jamais car n'ayant aucune concidération morale pour lui mais par contre avoir une concidération pour son argent, ça elles sont là. A savoir que la concession appartient à mon beau-père et qu'il lui faut l'autorisation des ses petites-filles pour la pause de la pierre. Un vrai sac de noeuds. Sinon j'avais l'intention de demander à mon beau-père qui à 76 ans de me désigner légataire de la concession avant qu'il diparaisse en espérant que cela puisse ce faire. Merci d'éclairer ma lanterne.

27/09/2019

1