Harcelement par inconnus ou "connus"

Sujet vu 556 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 25/07/10 à 21:40
> Droit Pénal > Procédure pénale


celclo, Dordogne, Posté le 25/07/2010 à 21:40
85 message(s), Inscription le 12/12/2009
Bonjour,

En 2006 j'ai eu un conflit avec un de mes frères qui a détourné tous les autres (9) de moi. Nous sommes allés en médiation et 2 d'entre eux ont eus interdiction de m'importuner ainsi qu'un avertissement pour menaces de mort proféré devant le médiateur et mon avocat.
En mars 2009, 2 autres m'ont giflés en pleine rue et j'ai déposé plainte. A la suite d'une autre médiation, la médiatrice s'est intéressé à la vie de mon frère ainé, et voulait convoquer l'auteur de la mésentente actuelle alors qu'il n'avait rien à voir dans le "giflage" dont j'ai été victime.
J'étais très perturbé par tous ces événements et je n'ai pas pu me présenter à la 2ème médiation car je n'étais pas en mesure d'entendre encore tous les mensonges que proféraient à mon égard mes frères.
Je sais que la médiatrice les a tout de même reçu alors qu'elle m'avait téléphoné en me disant "si vous ne venait pas, vous verrez ce qui vous arrivera" et précisant encore qu'elle n'avait pas le droit de me parler seule.
Depuis je n'ai plus eu de nouvelles pour cette affaire.
Toutefois, je vois sans arrêt mes frères qui tournent dans mon quartier, et à chaque fois que je rentre d'une absence, je trouve des messages affichés à l'extérieur de chez moi,
dans ma boite à lettre,
Une enveloppe vide adressée par courrier dont mon adresse était entourée par un gros feutre noire
et hier encore, des montages de journaux ou la tête de mon concubin avait été collée.
J'ai recherché dans mes photos et j'ai trouvée sur l'une d'entre elle, mon frère le jour de ses 70 ans avec mon concubin. C'est cette photo que j'avais donnée à mon frère et qui a été découpée pour le montage de menaces.
Je reste à chaque fois choquée par ces harcèlements divers et je crains qu'un jour cela ne soit plus grave.Mes plaintes sont sans suite et de surcroît, la police refuse désormais de m'entendre.
Je redoute le pire, ma santé s'en ressent et je vis dans l'agoisse.
Qui peux m'aider me dire ce que je peux faire, j'ai écrit au procureur, à la préfète etc... silence de partout.....
merci

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]