Indemnisation chômage après démission.

Sujet vu 1087 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 17/08/10 à 15:03
> Droit du Travail > Embauche & démission


Yio, Doubs, Posté le 17/08/2010 à 15:03
1 message(s), Inscription le 17/08/2010
Une amie travaille en tant que patissière chez un artisan boulanger. Mais depuis quelques mois les relations avec son employeur se sont dégradés dans le sens où se dernier n'offre qu'une totale absence de communication ou, au mieux, envellopant ses propos d'une froideur assez destabilisante . Deux embauchées (vendeuses-caissières de leur état, on déjà démissionnées pour ses mêmes raisons). Depuis bientôt 2 mois, voici donc mon amie devenue vendeuse (au lieu de patissière donc) sans qu'avis ne lui fut demandé et ce, dans l'attente d'une nouvelle vendeuse-caissière prête à servir au comptoir. Mais voilà deux mois que l'attente dure; les candidates se présentes mais ne reste pas fautes d'ambiance!. Outre la pression psychologique dût à la froideur et au silence énoncée ci-avant qu'elle ressent , mais aussi des remontrances désobligeantes qui l'a mettent dans un état de nervosité avancée, elle a la désagréable sensation de servire de "bouche-trou" et surtout, ce qui l'inconforte c'est de ne plus pouvoir exercer sa profession de patissière. Une seule envie la démange: suivre le même chemin que les vendeuses qui la précède à savoir: celui de la démission. Seulement, les opportunités de travail dans la patisserie ne sont pas aussi légion que dans la vente. Elle aurait désiré, après démission, bénéficier de l'assurance au chômage afin de pouvoir se consacrer, à temps plein, à sa nouvelle recherche d'emploi. Quel recours peut-elle avoir pour bénéficier du chômage après démission...et, autre question, comment (ou par qui) faire constater son changement de poste: à savoir de patissière à vendeuse-caissière, alors que son contrat de travail stipule bien son engagement en tant que patissière. A savoir que sa paye reste la même que celle exigée par sa fonction initiale.
Merci pour vos réponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pierara, Posté le 18/08/2010 à 00:04
30 message(s), Inscription le 15/10/2009
Bonjour,

quelle intérêt de faire reconnaître sa fonction actuelle de vendeuse caissière ? Ce poste est il mieux rémunéré ?

Si c'est le cas, elle peut elle même le constater et le signifier à son employeur en lettre avec AR, en demandant le "complément" de salaire.

Il va sans dire que les relations avec son employeur ne s'arrangeront pas, à la suite de ce courrier !

En cas de démission elle aura droit à l'assurance chômage mais au bout d'un certains temps (3 ou 4 mois de mémoire) et après accord de pôle emploi qui se fera en fonction des recherches d'emploi qu'elle pourra justifier après sa démission.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]