Maladie génétique accord familial

Sujet vu 836 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 12/12/08 à 18:36
> Droit de la santé


marievenere, Seine-Maritime, Posté le 12/12/2008 à 18:36
2 message(s), Inscription le 12/12/2008
Bonjour,

J'ai appris par hasard, par des personnes qui ne font pas partie de ma famille, avec des sous-entendus désagréables, que "j'avais un problème neurologique". Même certains médecins m'ont fait des réflexions. (pédiatres des enfants). Etant en conflit avec ma belle famille, mon père venant de décéder, j'étais en situation fragile et je n'ai pas relevé ces réflexions. La rumeurs s'est emplifiée et des réflexions de plus en plus désagréables ont été faites à mes enfants. Bref, tout le monde semblait persuader que j'étais malade, sauf moi qui l'ignorait. Ce qui me parût étrange c'est que des personnes proches (frères) semblaient le penser. J'ai donc essayer de comprendre pourquoi. Or, il semble évident que mon frère ainé qui a 15 ans de plus que moi ait fait un test générique et qu'il souffrirait d'une maladie dégénératrice vasculaired'origine génétique. Il ne m'en a jamais parlé personnellement. Par contre, j'appris par son épouse, au cours d'une discussion animée, que lors d'un questionnaire familial médical il a signalé que je correspondais à certaines caractéristiques précises de la maladie donc que je devais moi-même en être atteinte. Elle me dit également qu'il n'y avait "aucun mal à dire aux gens" que l'on avait une maladie génétique. D'autre part, que mes enfants également semblaient bien fragiles. Mon fis ainé s'est également entendu dire qu'il était malade, et que cela ne servait à rien de faire des études supérieures car il ne comprendrait bientôt plus rien ! Il y a de quoi être fragile. (mes enfants sont d'excellents élèves et ont des QI supérieurs à la moyenne. Je me suis énervé, elle aussi, et elle me dit que pour ne pas pouvoir garder mon sang froid, c'était une preuve supplémentaire de maladie.

Alors voilà. Que puis-je faire ?

1) Je conteste leur attitude et ne l'accepte pas. Je refuse qu'ils me fassent participer à une enquête génétique et mes enfants aussi sans m'avoir prévenu avant et demander mon autorisation.

2) Je refuse et conteste le fait qu'il raconte partout que je doit être moi-même atteint d'une maladie génétique ainsi que mes enfants.

3)Je n'accepte pas d'être harcelé par leurs réflexions quotidiennes ainsi que mes enfants.

Et en dernier, je refuse de me soumettre à un tel test ainsi que mes enfants.

Comment faire pour les obliger d'arrêter ?

D'avance merci pour votre conseil.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]