Bailleur malhonnête comment faire

Sujet vu 696 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 01/08/13 à 14:10
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


locataire750, Paris, Posté le 01/08/2013 à 14:10
2 message(s), Inscription le 13/05/2013
Bonjour,
j'ai un problème avec mon ancien bailleur qui me réclame 1100€ pour:
- une semaine de préavis (alors que l'appartement était déjà occupé par d'autre locataire).
- des travaux de peinture (dut a des taches de moisissures présente dans tous l'appartement qui sont dut a des problèmes récurent d'humidité dut a la vétusté de l'appartement donc usure normal.(signaler rapidement après notre installation). il m'a facturé que les murs du salon
- il nous réclame aussi 480€ pour une baignoire qui avait une tache de 2cm, baignoire qu'il a complètement changé ce que je trouve exagéré.
Il m’envoie une facture pour justifier ces montants, ces travaux aurait été effectué par une entreprise, je me suis renseigner cette entreprise est spécialisé dans la vente de gros de maroquinerie et pas dans la pose de baignoire et peinture.
De plus en me renseignant je me suis rendu compte que le gérant habité dans la même rue que l’appartement en question.
Je ne sais pas quoi faire il ne veut pas me rendre ma caution et il est de mauvaise foi. merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
cocotte1003, Isère, Posté le 02/08/2013 à 12:05
5080 message(s), Inscription le 19/06/2011
Bonjour, avez vous signé un état des mieux de sortie ou ces problèmes apparaissaient ? Avez vous signalé par lrar le problème l'humidité , cordialement

locataire750, Paris, Posté le 02/08/2013 à 14:05
2 message(s), Inscription le 13/05/2013
bonjour,
oui le problème d'humidité avait été signalé qq mois après notre installation on lui avait même envoyé des photos.
sur l’état des lieux de sortis il est noté pour le mur "usure" et pour la baignoire "mauvais état" .
l’état des lieux d'entrée c'était mur "bon état" et baignoire "usure".

Lag0, Seine-et-Marne, Posté le 02/08/2013 à 14:09
10920 message(s), Inscription le 27/08/2012
Administrateur
Bonjour,
"usure" et "mauvais état" sont des termes qui ne permettent pas de mettre en évidence des dégradations à la charge du locataire.
Rappelons que l'usure naturelle (vétusté) est à la charge du bailleur.
Pour que la responsabilité du locataire soit mise en cause, il aurait fallu que des dégradations soient notées, tâches, trous, accros, etc.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]