Litige franchise assurance

Sujet vu 818 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 19/03/12 à 16:46
> Droit des assurances > Litiges


laurentier, Isère, Posté le 19/03/2012 à 16:46
1 message(s), Inscription le 19/03/2012
Bonjour,
Il y a 4 mois, mon véhicule était correctement stationné pendant la nuit .
Un véhicule inconnu, qui a pris la fuite, a percuté le véhicule stationné derrière le mien qui a été projeté et a percuté mon véhicule.
Le commissariat n'a pas voulu prendre ma plainte sous prétexte que le véhicule qui m'a percuté était lui connu.
Je ne sais pas qui est le propriétaire du véhicule qui m'a percuté, j'ai donc fait des photos de l'accident ainsi que de la vignette d'assurance de ce véhicule et j'ai établi seul le constat amiable.
Je suis assuré tous risques, mais comme le montant des réparations était supérieur à la valeur du véhicule, l'assurance m'a remboursé la valeur vénale moins la franchise.
Comme je ne suis pas d'accord au sujet de la franchise non remboursée, j'ai envoyé un courrier de réclamation à mon assurance avec les photos de l'accident.
Mon assurance me confirme qu'elle a pris contact avec l'assurance adverse et que celle ci est toujours en attente de la déclaration de leur client (j'ai cru comprendre qu'étant assuré au 1/3 rien ne lui était remboursé, donc il n'a pas fait de déclaration).
Que puis je faire pour l'obliger à faire sa déclaration, sachant que je connais juste l'immatriculation du véhicule, le nom de la compagnie d'assurance et le n° de son contrat.
Merci d'avance pour vos réponses

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 20/03/2012 à 10:41
5303 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour

Les assureurs ont signé entre eux la convention IDA pour accélérer le réglement des sinistres.

Lorsque le constat a bien été établi entre les deux parties la franchise aurait été réglée.

En l'absence votre assureur ne peut qu'effectuer un recours auprès de votre adversaire.

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]