Licenciement pour faute grave

Sujet vu 895 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 25/05/08 à 11:28
> Droit du Travail > Licenciement


cottrel_old, Posté le 25/05/2008 à 11:28
2 message(s), Inscription le 11/07/2007
Je me suis faits licencier dont j'étais en contrat de professionnalistion pour préparer mon BTS donc en formation .

Mon employeur durant plusieurs mois mais fait des propositions pour etre en cdi en plein temps car il doit ouvrir d 'autre boutique cela dit cela ne m 'intéresser pas mon but était de valider mon BTS.

Lui ça ne l 'arranger pas vu qu'il avait besoin d'une personne en plein temps dans sa boutque et ca l'ennuie de prendre une autre personne.

Au 31 MARS il me convoque dans son bureau et m'exposer les faits en me disant qu il me licencier pour faute grave soit disant plainte des clients cela dis je suis en formation dons j ai droit a l'erreur donc mes erreurs; erreurs de frappe sur des contrats.

IL n' a pas fait de lettre recommander mais j ai signé est ce que je peux me rétracter d' autant plus qu 'il m ' a fait perdre un an dans mes etudes puisse que je n'ai pas pu valider mon année car je n 'avais pas d'employeur.

Poser une question Ajouter un message - répondre
affairiste, Posté le 25/05/2008 à 15:16
45 message(s), Inscription le 25/05/2008
Bonjour,

Au titre du droit général du travail, plusieurs points:

Tout d'abord la rétractation est possible.

L'absence de lettre peut constituer un vice de procédure et ainsi être sanctionné, enfin l'employeur invoquant une faute grave, il devra emmener toutes les preuves de cela devant les prudhommes ce qui au vu de tes dire peut être difficile pour lui. De plus il ne pourra plus revenir en arrière et la faute grave sera la seule possible pour lui.

Tu pourrais ainsi obtenir des dommages intérêts pour licenciement abusif.
Attention il faut quand même vérifier s'il n'existe pas un droit spécial dans le cas de la formation en alternance.

Enfin, je te conseillerais de voir un avocat et ainsi de pouvoir ester devant les tribunaux civils, pour peut être demander des dommages intérêts aux titre de "la perte de chance" que tu as subit, l'employeur s'étant engagé par écrit auparavant.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]