Que faire pour un syndicat incompétent

Sujet vu 20734 fois - 157 réponse(s) - 7 page(s) - Créé le 10/01/11 à 01:06
> Droit du Travail > Licenciement


atention, Val-de-Marne, Posté le 10/01/2011 à 01:06
2 message(s), Inscription le 10/01/2011
Bonjour,

J' ai payé 900€ au syndicat SASDS (responsable:Theo SELALMAS)63 rue Pascal,75013 paris.Cette cotisation est de trop car le jour meme de la conciliation au prud'homme il m'apel pour me signaler que personne du syndicat ne pourra ètre présent à l'audience qui débute dans deux heures et me dis que ce n'est pas grave et pas nécessaire que je m'y rende!!! Je me libère pour me représenter moi-meme...Ensuite les conclusions n'ont pas étées faite et je l'aprend par un recomandé reçu par la partie adverse!!! Je me suis rendu ensuite au 63 rue pascal pour avoir des explications en lui demandant le remboursement de ma cotisation et c'est alors que monsieur SELALMAS me dit d'un un air fier de son travail que ce n'est pas possible et que se n'est pas son problème d'ètre absent!!!
ALORS LA? JE NE SAIS PAS QUOI FAIRE? Ils sont trop mauvais...

Je souhaiterai avoir des infos sur se genre de fournisseur de vent et pouvoir réagir .MERCI.

Poser une question Ajouter un message - répondre
DSO, Somme, Posté le 10/01/2011 à 09:21
1103 message(s), Inscription le 07/11/2009
Bonjour,

Je suis très surpris qu'une adhésion syndicale puisse représenter un montant de 900 € !

À ce prix là, autant prendre un avocat.

Il faut faire confiance aux syndicats représentatifs et connus, qui font régulièrement de la défense juridique.

Avez-vous un quelconque justificatif pour cette somme ?

Cdt,
DSO

atention, Val-de-Marne, Posté le 10/01/2011 à 11:17
2 message(s), Inscription le 10/01/2011
Bonjour,

J'ai les justificatifs du réglement de cette somme .

DSO, Somme, Posté le 10/01/2011 à 11:32
1103 message(s), Inscription le 07/11/2009
Bonjjour,

Quand j'indiquais "justificatif", je voulais parler de justificatif de la part de ce syndicat. Si c'est le cas, comment peuvent-ils justifier une telle somme ?

Cdt,
DSO

LULU, Essonne, Posté le 06/08/2011 à 12:31
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour Anaelle,

concernant le problème rencontré avec SASDS et son responsable, j'aimerais en discuter avec vous.

Pouvez-vous SVP me joindre sur mon adresse e-mail CPH234@gmail.com ?

J'ai moi-même un souci avec ce syndicat.

Merci par avance


Lulu

pat76, Paris, Posté le 06/08/2011 à 17:28
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

C'est la publicité du syndicat SASDS.


Présentation

Des usages liés à une certaine histoire sociale.
Depuis des décennies, le syndicalisme en France s'est structuré autour d'entreprises suffisamment grandes pour compter élus et sections syndicales.

C'est là l'héritage d'une ère où la colonne vertébrale de l'économie nationale était constituée de grands établissements industriels.

Les acquis, les avancées sociales obtenues par cette « aristocratie ouvrière » devaient mécaniquement finir par profiter à tous les salariés, ce qui justifiait que l'on se souciât moins des petites entreprises, où les possibilités d'action collective étaient moindres, et les moyens à déployer disproportionnés aux résultats que l'ont pouvait obtenir.

Un constat d'échec certain.
Malgré ces certitudes, force est de constater que la réalité a trahi ces espoirs militants : loin d'avoir conduit les classes laborieuses vers un avenir meilleur, ce sont aujourd'hui les anciens fiefs ouvriers qui se voient gangrenés par la précarité. Plus d'intérim, de CDDs, de flexibilité, de mobilité, même dans les entreprises les plus importantes.

Des salariés aux carrières bien plus chaotiques qui ne restent jamais à vie chez un seul et même patron, et pour lesquels le lien social qu'offrait la section ou le syndicat d'entreprise n'a plus grand sens.

En fait, loin d'avoir fait progresser la cause des salariés des structures les plus petites, les travailleurs des grandes entreprises se retrouvent aujourd'hui dans la même précarité, dans la même incertitude.

Les employeurs ont depuis 30 ans su avec un grand art détruire la relation traditionnelle entre leurs salariés et eux.

De la « classe ouvrière » à « l'individu salarié. »
Les salariés ne constituent plus aujourd'hui une « classe » uniforme défendant ses intérêts collectifs. Ce sont des individus isolés sur le « marché du travail », soumis aux aléas de la météorologie sociale et économique, en manque de certitudes dans un monde qui ne parle plus que de « souplesse, » de « mobilité » et de « flexibilité. »

Leur syndicalisme donc ne peut plus être ce mouvement collectif que nous mentionnions, sinon une réponse à leur demande individuelle de certitude.

Et dans la relation de travail mouvante que nous connaissons aujourd'hui, la seule certitude ne peut être que le Droit.

Un syndicalisme pour aujourd'hui
Les syndicats SASDS sont constitués de militants chevronnés habitués à l'action syndicale traditionnelle, convaincus qu'aujourd'hui le respect du Droit est au cœur d'une relation de travail où peu de principes ont encore cours.

Les syndicats SASDS offrent aux salariés la possibilité de s'organiser en syndicats ou sections « coachés » pour imposer la règle de droit aux employeurs.

Les salariés isolés en conflit avec leurs employeurs trouveront toujours une oreille attentive, et une possibilité d'assistance auprès de nos militants.


Sasds Syndicat Autonome de Services Défense de Salarié

Adresse : 63, rue Pascal
75013 paris Téléphone : 01 43 31 03 32
Fax : 01 43 36 14 56

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

LULU, Essonne, Posté le 06/08/2011 à 17:52
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour,

Merci pat76 - cela peut éclairer certains lecteurs, mais en ce qui me concerne j'attends une réponse de Couv, Maprin et Mamine.
Peut-être avez-vous eu un souci avec ce syndicat ?

Comme c'est très délicat, nous pouvons en communiquer sur CPH234@gmail.com.

Cordialement

Lulu

pat76, Paris, Posté le 06/08/2011 à 18:05
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
rebonjour

J'évite ce genre de syndicat. J'ai été délégué syndical dans ma jeunesse dans un syndicat comportant 3 lettres pour abréger sa dénomination. C .T

L'oreille attentive et l'assitance à 900 euros, sans que rien n'est été fait. Cela frise l'escroquerie.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

Thierry77, Seine-et-Marne, Posté le 11/08/2011 à 13:43
4 message(s), Inscription le 11/08/2011
Bonjour,

Je me retrouve aussi dans une situation TRES DELICATE avec le syndicat SASDS.

J'ai adhéré en février 2011 pour être défendu par Mr SELALMAS au Conseil des Prud'hommes de Paris contre mon employeur. A l'adhésion, j'ai payé 900 €, en 3 chèques de 300 €, avec accord d'encaissement différé sur 3 mois.

Je le regrette aujourd'hui, voici pourquoi:

1/ Outre le fait que les encaissements de mes chéques ont été presque simultanés, ce qui aurait pu me poser des gros problèmes avec ma banque, j'ai mal senti mon affaire quand à l'audience de conciliation de début mars dernier, Mr SELALMAS s'est montré "incapable" de présenter mon litige aux 2 juges présents (par méconnaissance de mon dossier), ce qui m'a valu à la barre, le sourire cynique de mon employeur et de son avocat !!
J'ai été obligé de reprendre la main et d'évoquer seul, l'objet du litige.

2/ Plus de nouvelles de SASDS à l'issue de cette audience de conciliation qui a échoué, renvoyant mon affaire au 21 juillet 2011. .
Après plusieurs tentatives de contact de ma part dans les semaines suivantes, pour la remise de pièces justificatives à transmettre au bureau de jugement, j'ai enfin réussi à rencontrer Mr SELALMAS pour la suite de mon affaire.
Apparemment pas "concerné !!" ni inquiet du retard pris dans la constitution de mon dossier, il s'est borné à me réclamer 300 €, me disant que je ne lui avais payé que... 600€ à l'inscription !
Les preuves bancaires d'encaissement des 3 chèques remis initialement ont vite clos le débat, mais ses préoccupations du moment m'ont semblé curieuses ?!.

3/ Mon audience du 21 juillet au bureau de jugement a été reportée au 05 octobre prochain. Depuis fin juillet, le local de SASDS au 63, rue Pascal (Paris 13è) est fermé.
Certes, nous sommes actuellement en congés d'été, mais il était prévu une permanence au mois d'août, car je devais passer au bureau de SASDS pour affiner la stratégie de ma défense.
Le local est fermé, le rideau de fer en façade à demi descendu, la poignée de la porte retirée.
Mes tentatives pour joindre Mr SELALMAS sont vaines.
Les messages que je laisse sur son téléphone portable sans suite !
AUCUNE POSSIBILITE de contacter SASDS et Mr SELALMAS, à qui je dois remettre un document complémentaire déterminant pour mon audience du 05 octobre, sachant que le délai de communication de cette pièce au bureau de jugement est le... 20 août !

Je crains le pire, et je me demande simplement si Mr SELALMAS n'a pas fermé "boutique" définitivement, mettant dans une situation extrêmement complexe de nombreux adhérents.

J'attends encore quelques jours, et si le silence continue, je PORTE PLAINTE.
Un autre procès en perspective.

Bon courage et bonne chance à celles et ceux qui sont dans ma situation !

LULU, Essonne, Posté le 11/08/2011 à 15:18
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour Thierry 77,

Concernant ce syndicat, je vous ai écrit sur messagerie privée.
Merci de bien vouloir me contacter SVP.

Cordialement

Lulu

pat76, Paris, Posté le 11/08/2011 à 17:29
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Thierry

Vous tapez Théodore SELALMAS dans Google puis, vous cliquez sur ce lien peut être est-ce la personne du syndicat concerné.

theodore selalmas - Expert Juridique - - Droit : Appelez l'expert ...
business.wengo.fr/.../theodore-selalmas-expert-juridique-13... - En cachetheodore selalmas - Expert Juridique - - Droit : Conseiller Prud'homme puis Président au Conseil de Prud'hommes de Paris 16 ans durant, je sais.

Vous pourrez également cliquer sur ce lien on ne sait jamais.

SELALMAS THEODORE à boulogne billancourt sur SOCIETE.COM (510211584)
www.societe.com/societe/selalmas-theodore-510211584.html - En cache17 juil. 2011 – SELALMAS THEODORE : identité (INSEE), solvabilité, outils de veille.

Pour information:

Archives Boulogne-Billancourt

Un nouveau syndicat aux élections prud'homales 28.11.2008 TOUS les jours, les trente candidats SASDS (Syndicat autonome des services défense des salariés) aux élections prud'homales du 3 décembre vont au-devant des salariés qui travaillent dans le commerce. Ils distribuent leurs tracts devant les bouches de métro et affichent près des grosses sociétés qui ont leur siège à Boulogne. « Nous voulons donner une nouvelle image du syndicalisme. Fini le délégué âgé et moustachu ! sourit Niema Mané, 27 ans. Chez nous, il y a des gens de toutes les générations et qui viennent d'entreprises très différentes. » Cette nouvelle organisation, créée en début d'année et qui compte pour l'instant trois cents inscrits, met en avant son indépendance. « Nous ne vivons que des seules cotisations des adhérents, défend Théodore Selalmas, le président du SASDS. Les gens en ont ras le bol des grandes centrales. Nous voulons nous affirmer comme le syndicat du terrain. » Cet ancien de la CFDT, qu'il a quittée en 2007, espère avoir un ou deux élus au conseil de prud'hommes de Boulogne. Une localité dans laquelle le SASDS croit en ses chances, les organisations en compétition à Boulogne se révélant beaucoup moins nombreuses qu'à Paris.

Le Parisien
Cet article a été publié dans la rubrique Boulogne-Billancourt

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

LULU, Essonne, Posté le 13/08/2011 à 08:45
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour,
L'adresse physique du local est 63 rue Blaise Pascal à Paris 13ème
mais le siège social est 110 rue Bellevue à Boulogne Billancourt, facilement visible sur internet.

Son Président figurait sur les pages blanches d'où il a disparu récemment, à la même adresse personnelle.

Il s'agit d'une résidence dans un quartier coté à Boulogne-Billancourt.

Lulu

pat76, Paris, Posté le 13/08/2011 à 14:36
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour Lulu

Le coup du syndicat qui réclame 900 euros pour assiter un salarié devant le Conseil des Prud'hommes et ne fait rien, cela flaire la très grosse arnaque.

J'ai vu sur d'autres sites que ce Mr SELALMAS n'en n'était pas à son coup d'essai.

Il a oeuvré dans le Nord de la France.

Le 110, rue Bellevue à Boulogne-Billancourt est un immeuble d'habitations.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

LULU, Essonne, Posté le 15/08/2011 à 14:34
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour,

Il y a un forum sur une internaute en conflit avec son ex-employeur, un laboratoire de Douai, mais elle était assistée du même syndicat SASDS, comme elle le précise.

Il n'y a pas d'autre trace de M. Selalmas dans le Nord. Sinon, où ?


Le 110 rue de Bellevue est bien un immeuble d'habitation mais c'est bien le siège social officiel du syndicat et de TS Conseil, entreprise de M. Selalmas.

Le 63 rue Blaise Pascal comporte plusieurs bureaux avec la même devanture.
Le bureau avec le volet roulant à demi-ouvert n'est pas celui de SASDS, à droite (à gauche quand on est sur le trottoir) de celui-ci et bien fermé.

Lulu

Virginie, Seine-et-Marne, Posté le 23/08/2011 à 00:33
1 message(s), Inscription le 22/08/2011
Bonjour,

(Veuillez m'escuser pour les accents manquant, je suis en Angleterre et j'ecris donc avec un clavier anglais)

J'ai eu egalement des problemes avec Mr Selalmas. Mon litige avec lui va passer a la radio demain matin a partir de 9h30 sur RTL dans l'emission de Julien Courbet.

Pour resumer mon histoire, m'ettant faite licenciee abusivement par mon employeur, une audience de conciliation avait eu lieu le 13 septembre 2010, durant laquelle Mr Selalmas etait present mais sans parole pour pouvoir me defendre tandis que mon ancien employeur prenait un plaisir a me descendre et raconter des sotises!
A la suite de cette conciliation, nous avions signe un protocole d'accord, precisant que le montant total de la somme due me devra etre versee en echeancier de plusieurs mois jusqu'au mois de mars.
Etant partie etudiee a l'etranger durant cette annee, j'avais demande a mon pere de verifier le respect du protocole d'accord durant mon absence.
De decembre 2010, que devait commencer le premier versement a aujourd'hui, aucun versement n'a ete effectue. Mon pere appellait sans cesse Mr Selalmas qui ne repondait quasiment jamais et lorsqu'il avait la chance de le joindre, il racontait que la societe chargee d'aider l'entreprise a me payer avait du retard, et d'autres raisons bidon de ce genre...
En juillet 2011, de retour en France, je me decide a envoyer une lettre recommandee a mon ex employeur, lui indiquant qu'il avait une huitaine de jours pour me regler la somme due, ou dans le cas contraire je m'adresserai au juge competent pour renvoyer l'affaire en justice.
En plus de la lettre envoyee a mon ancien employeur, je decide d'ecrire pour l'emission "Ca peut vous arriver" de Julien Courbet sur RTL, qui est une emission dans laquelle Julien Courbet et son equipe viennent en aide au personnes victimes d'injustice ou d'arnaque.

A la suite du courrier recomande envoye a mon ancien employeur, a ma grande surprise je recois une lettre de l'avocate de mon ancien employeur m'informant que la somme totale mettant due avait ete versee en totalitee depuis mars 2011 a Mr Selalmas qui etait charge de me la reverser!!!
Conclusion Mr Selalmas m'a vole la somme m'ettant due, c'est donc pour cela qu'il ne repondait plus sur aucun numero, et son local au 63 rue Pascal est egalement ferme.

Heureusement, peu de temp apres, la radio RTL a contacte mon pere afin de prendre en main cette affaire et de la presenter a la radio.

L'equipe RTL ayant apres de longues recherches reussie a joindre Mr Selalmas, celui-ci s'expliquera mardi matin a partir de 9h30 sur RTL. Je vous invite a ecouter et meme a essayer de contacter la radio si vous avez ete vous aussi victime d'escroquerie...

J'espere que mon temoignage vous a ete utile et je vous conseille de vous debarrasser rapidement de cet escroc!

LULU, Essonne, Posté le 23/08/2011 à 11:11
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour,

J'ai écouté RTL ce matin et constaté que M. Selalmas n'avait pu être joint, ce qui ne m'étonne pas car il laisse son répondeur sur messagerie et ne rappelle personne car il semble être confronté à plusieurs graves litiges, dont des cas identiques au votre.

Merci de répondre à mon message privé SVP

Lulu

phlpp826, Posté le 23/08/2011 à 13:05
48 message(s), Inscription le 22/09/2008
Moi aussi eu un peut près même tour devais passé cour d'appel de DOUAI LE 30 MARS 2011 la veille me dit qu'il a recule la date ,je reçois part cour d'appel une radiation de mon dossier .Mon syndicat ses dire Théotore Salamas rue pascal paris me dit qu'il ma réinscrit mes quand téléphone cour d'appel rien et fait la j’attends septembre 2011 comme il ma dit je devais avoir nouvel .Mes moi je me suis réinscrit cour d'appel pour mon a faire mes je me demande si on peut faire confiance a cette personne au début ma dit que sa allée vite vie a vie documents et preuve maintenant qui a était payer ses put le même il ne parle put pareil et me dit qu'il fait nécessaire pour l'instant il ne fait rien si tu veut veut bien témoigniez pour toi si ses vraiment de l'arnaque et toi de même témoigne pour moi a deux ses mieux on peut prévenir dire que nous somme au courant de se qui font au victime comme nous contacte moi .

Thierry77, Seine-et-Marne, Posté le 24/08/2011 à 15:49
4 message(s), Inscription le 11/08/2011
Bonjour,

Après plusieurs tentatives infructueuses, j'ai fini par entrer en contact avec Mr SELALMAS ces derniers jours (par l'intermédiaire de messages laissés sur son téléphone portable) !!

A mon grand étonnement, il m'a rappelé pour me raconter un "tissu" de mensonges quand aux difficultés rencontrées pour joindre le Syndicat SASDS depuis juillet dernier, par exemple:

1/ qu'avant son départ en congés pour le mois d'août, il a pourtant mis en place un accueil physique le jeudi matin au bureau du Syndicat, 63 rue Pascal (13è), pour assurer une "continuité de service" pendant son absence !

2/ qu'après lui avoir rétorqué qu'en réalité cet accueil physique n'existait pas pour m'être déplacé rue Pascal plusieurs fois - et notamment le jeudi matin - et avoir trouvé chaque fois le rideau de fer baissé, Mr SELALMAS - sans se départir de son aplomb - a rectifié le "tir" en me disant qu'en fait, c'était une permanence téléphonique qui était assurée par une personne de SASDS !

3/ qu'après lui avoir opposé que, là aussi, il n'y avait pas plus de permanence téléphonique que de "beurre en branche", pour avoir, là aussi, essayé de joindre quelqu'un au cours de cette "prétendue" permanence téléphonique, il m'a répondu qu'il allait contacter la personne du Syndicat devant assurer ce service, pour savoir ce qui se passait, et qu'il me rappellerait. Ce qu'il n'a pas fait évidemment... etc. etc. !

Tout cela n'étant que des excuses fallacieuses pour gagner du temps et essayer de calmer le jeu.

Dernier acte, cet après midi:
j'ai laissé de nouveau un message sur son téléphone portable, lui disant que je n'acceptais plus d'être pris pour un... imbécile, que je désirais reprendre mon dossier au local du Syndicat - afin de lui retirer la défense de mon litige - et que j'exigeais d'être remboursé de mes 900 € versés.

Suite au prochain épisode...

LULU, Essonne, Posté le 24/08/2011 à 17:16
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour,

Merci Thierry 77 pour ces informations. C'est un exploit d'avoir joint M. Selalmas.
Je confirme qu'il était totalement injoignable.
Merci de nous tenir avisés de vos progrès SVP.

Lulu

phlpp826, Posté le 24/08/2011 à 18:24
48 message(s), Inscription le 22/09/2008
Moi il a fait un peut prés le même mes j'ai vus sur site des plein de se syndicat et j'ai sus que radio R T L sa peut vous arrivé Julien Courbet avais eu des plein de personne comme nous qui se sont fait arnaqué téléphone 32 10 et explique ton problème moi ses ce que je viens de faire passe le mot autre victime plus on et on peut mieux ce défendre nous somme victime Julien Courbet tien conte a ses chose je me bâterais jusqu'au boue déjà victime licenciement abusif roulé part avocat qui ma pris plus de 1400 euro ensuit syndicat S A S D S Théodore qui avant payer me disait que mon dossier était très fort vie a vie document attestation preuve et journaliste qui on publier ce qui mes arrivé a près avoir payer il n'était put pareil et ses sa la solidarité et sois disant syndicat sont la pour nous défendre et faire valeur nos droits a qui devons nous faire confiance fait ce que je tes dit si tu veux contacte moi part ÉMAIL te donnerais information et pourrons mieux discuté et faire valeur nos droit merci

LULU, Essonne, Posté le 24/08/2011 à 18:29
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
Bonjour,

Pour ma part j'essaie de rentrer dans mes frais par négociation si j'arrive à joindre le dirigeant en septembre.

Sinon j'envisage une action concertée si je suis suivie par d'autres victimes.

Lulu

phlpp826, Posté le 24/08/2011 à 18:45
48 message(s), Inscription le 22/09/2008
O K de même pour moi je doit avoir sois disant nouvel septembre je vous dirais quoi vous pouvais toujours contacté et si il a d'autre victime contacté nous merci.

phlpp826, Posté le 24/08/2011 à 19:02
48 message(s), Inscription le 22/09/2008
Moi ses pareil j’attends de ses nouvel septembre sinon porte plient alors sa serais bien si nous somme plusieurs a réagir tous ensemble pour faire valeur nos droit contacté moi a prés premier septembre je vous dirais ce qui va encore inventé merci .

LULU, Essonne, Posté le 24/08/2011 à 20:14
9 message(s), Inscription le 06/08/2011
OK et merci
Lulu

phlpp826, Posté le 24/08/2011 à 20:31
48 message(s), Inscription le 22/09/2008
OK a oui regardé boite a lettre tard eu courrier cour d'appel nouvel date car j'ai dut faire moi même ma réinscription car Théodore me disait a chaque fois part téléphone qu'il avais fait ma réinscription je n'est jamais eu le double de ma réinscription et quand je téléphoné cour d'appel il me disait que Théodore n'avais rien envoyer pour ma réinscription ses pour cela que j'ai pris les devant fait moi même courrier recommandée avec avis de réception et la je vais avoir convocation on va voir ce que va faire Théodore bonsoir vous dirais en septembre .


PAGES : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ] [ 6 ] [ 7 ]