Abandon de poste et licenciement

Sujet vu 2412 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 08/03/10 à 18:38
> Droit du Travail > Licenciement


vero, Pas-de-Calais, Posté le 08/03/2010 à 18:38
1 message(s), Inscription le 08/03/2010
Bonjour,
je voudrais savoir si suite à un abandon de poste.L'employeur est tenu à un délai avant d'entamer la procédure de licenciement.
Depuis combien det emps doit on être absent?
L employeur peut-il attendre des mois?

merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
tyshiny, Yvelines, Posté le 09/03/2010 à 14:52
2 message(s), Inscription le 09/03/2010
Bonjour, je suis ds le même cas que toi.
j'ai fais un abandon de poste depuis début janvier et depuis je n'ai recu que 2 lettres de l'employeur le mm mois me disant que depuis telle date je n'étais plus présente que je devais justifier...et depuis plus aucune nouvelle.
je cherche à me faire licencier mais apparement il n'est pas pressé !
je ne sais pas vers qui me tourner pour faire avancer les choses...

xynezia, Var, Posté le 09/03/2010 à 17:30
27 message(s), Inscription le 31/10/2009
Bonjour,

L'employeur n'est pas obligé de vous licencier. Il peut continuer a vous considérer en absence injustifié pendant très longtemps.

Cordialement

babia, Loire, Posté le 09/03/2010 à 20:21
37 message(s), Inscription le 03/01/2010
pourquoi vouloir se faire licencier.

Aujourdhui, il existe la démission, la rupture conventionnelle, la transaction.

Cornil, Hérault, Posté le 11/03/2010 à 23:48
1770 message(s), Inscription le 06/08/2009
bonsoir à tous.
De retour de voyage, je découvre ce post , sujet sur lequel je me suis maintes fois exprimé
Je confirme la réponse de "xynézia": non l'employeur n'est pas obligé de licenciuer, contrairement à ce que pensent beaucoup de salariés exspérant forcer l'employeur à un licenciement. Tout recours contre l'employeur devant son "non-licenciement" serait voué à échec total.
L'employeur peut, indéfiniment, se contenter de faire des bulletins de salaire à zéro, pour absence, et le salarié est coincé! Pas d'indemnisation chômage.S'il prend un autre emploi (supposant un nouvel employeur qui n'exige pas certificat de travail de l'emploi précédent) = démission présumée...
Je dirai même plus: l'employeur qui ne licencie pas sous les 2 mois de constation avérée d'abandon de poste non justifié, ne le fera pas après s'il est conscient de ses risques, car alors le licenciement pourrait être reconnu abusif pour sanction dépassant délai de 2 mois!
On ne dira jamais assez les risques que prennent les salariés à penser forcer un licenciement simplement en ne se présentant plus à leur poste!
Comme dit Babia, il existe la démission (mais je suppose que cela n'intresse pas vero) , il existe la rupture conventionnelle (mais pour cela il faudrait que l'employeur soit d'accord, peu probable si on est en abandon de poste). Quant à la transaction, non, cela suppose un licenciement déjà notifié, ce qu'attend Véro en vain!
Bon courage et bonne chance a veo!
Cornil :Vieux syndicaliste de droit privé, vieux "routier" bénévole du droit du travail, et des forums à ce sujet, mais qui n'y reste que si la discussion reste courtoise et argumentée. Les forums ne sont pas à mon avis un "SVP JURIDIQUE GRATUIT" ne méritant même pas retour, et doivent rester sur le terrain de la convivialité, ce qui implique pour moi à minima d'accuser réception à l'internaute qui y a répondu. Qu'il sache que son intervention n'est pas tombée aux oubliettes (merci, c'est comme on le sent!). Ingénieur informaticien de profession (en préretraite)

__________________________
Cornil: ingénieur informaticien en retraite, vieux syndicaliste droit privé, vieux routard forums droit du travail depuis +15 ans (me souviens plus précisément) Souhaite au moins un AR (merci?)


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]