Constitution partie civile

Sujet vu 355 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/05/08 à 23:19
> Droit en Général


miguel1st, Posté le 15/05/2008 à 23:19
3 message(s), Inscription le 15/05/2008
bonjour
je me suis fais cambrioler ma maison (vol avec effraction le 19 février 2008).apparament les auteurs ont étaient identifier .j'ai reçu une convocation pour le 22 mai 2008 a 8h30 au tribunal de grande instance pour une procédure engagée contre une personne :recel de bien provenant d'un vol.je vais me présenté a cette audience sans avocat et je ne sais comment formuler et demandé des dommages et intérets.en contact avec mon assurance qui m'a envoyer un expert.je suis assuré valeur a neuf il m'a fallu retouvé toute les factures de tous ce qui m'a étais dérobé et faire des devis pour les choses cassées .de cela je trouve pas normal que j'ai payer mes objets d'une certaine valeur et aujourd'hui on me rembourse ça soit disant valeur du jour .personellememt nous avons étaient violer intimement ma concubine et moi,toute la maison a était retourné de A a Z .que faire et comment pouvoir avoir des dommages et intérets pour combler la perte que nous subissons .Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
jeetendra, Yvelines, Posté le 16/05/2008 à 09:18
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
bonjour, c'est à vous rien qu'à vous d'évaluer vos différents chefs de préjudice, preuves à l'appui pour les dédommagements auxquels vous pouvez prétendre, ainsi que votre compagne suite au cambriolage de votre maison, faites vous aider par une association de défense de victime d'infraction par exemple le cdad-hautsdeseine.justice.fr, courage, cordialement

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

miguel1st, Posté le 16/05/2008 à 23:35
3 message(s), Inscription le 15/05/2008
merci c un plus , j contact cdad mais apparament ce n'est pas la bonne adresse , merci (ça ne passe pas )

JamesEraser, Posté le 18/05/2008 à 14:33
698 message(s), Inscription le 09/04/2008
Bonjour,
Je ne souhaite pas rajouter à votre défaitisme que je comprends.

Mais sachez d'ores et déjà, puisque je lis dans votre post que votre avis à victime concerne une procédure pour RECEL et non pour VOL avec EFFRACTION, que vous aurez beaucoup de difficultés à demander des dommages et intérêts sur l'ensemble des chefs de préjudice dans la mesure ou l'agent direct des faits (VOLEUR) ne sera pas présent à la barre.

Il me paraît improbable que le Tribunal entre en voie de condamnation pour les faits de VOL EFFRAC à l'encontre d'un RECELEUR lequel, s'il n'a pas fait montre de sincérité et de spontanéité pour désigner son revendeur sera puni en conséquences.

Reste à savoir quelle attitude va adopter le prévenu et le contenu des réponses qu'il adressera au Président sur ce dernier point.

__________________________
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru
Pierre Dac

miguel1st, Posté le 20/05/2008 à 08:35
3 message(s), Inscription le 15/05/2008
bonjour , je vous remercie pour ces quelques conseils qui nous font penser autrement et vont nous guider ,l'audience est prévu demain je vous en dirais plus , merci .


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]