Protection préventive contre la reconnaissance forcée d'un enfant

Sujet vu 397 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 21/10/11 à 17:31
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


pierrobac, Hauts-de-Seine, Posté le 21/10/2011 à 17:31
1 message(s), Inscription le 21/10/2011
Bonjour,

Mon ex-copine est tombée enceinte accidentellement (elle prend la pilule) alors que nous étions en phase pour nous séparer.

Depuis que nous savons, je ne souhaite pas que nous ayons cet enfant.
Dans un premier temps nous nous sommes mis d'accord pour ne pas garder l'enfant.
A présent, elle veut à présent le garder et m'affirme que je n'entendrai plus parler ni d'elle ni de l'enfant.

Quelles démarches puis-je entamer pour qu'elle ne force pas à le reconnaitre dans le futur ?

Merci par avance de vos conseils.

Poser une question Ajouter un message - répondre
pat76, Paris, Posté le 21/10/2011 à 18:37
8727 message(s), Inscription le 28/06/2011
Bonjour

L'enfant un jour demandera à sa mère qui est son père et il pourra agir de son côté pour faire une recherche en paternité.

Votre amie veut garder cet enfant, c'est son droit, vous vouler fuir votre paternité, libre à vous.

Mais ne soyez pas étonné si dans quelques années l'on vient frapper à votre porte pour vous demander par décision de justice de vous soumettre à un test ADN.

__________________________
Il y a deux choses auxquelles il faut se faire sous peine de trouver la vie insupportable: ce sont les injures du temps et les injustices des hommes.
Chamfort

cocotte1003, Isère, Posté le 21/10/2011 à 19:24
5074 message(s), Inscription le 19/06/2011
bonjour, vous ne pouvez vous prémunir qu'aucune façon, ni dans le présent car dès la naissance sa mere peut demander à ce que votre paternité soit reconnu avec les drits et devoirs qui vont avec (visites, pension, nom....), ni dans l'avenir comme vous l'a expliquez le précédent internaute. Si elle garde l'enfant, atteendez patiement la naissance et peut-etre quand vous le verrez votre avis sera autre, cordialement

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 21/10/2011 à 21:03
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Elle aura jusqu'à la majorité de l'enfant pour vous forcer à le reconnaitre, puis l'enfant aura toute sa vie (même après votre mort)
Donc un conseil, si vous avez d'autres enfants, avertissez-les, prenez-le en compte dans vos dons et legs


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]