Jusqu'ç quel degré sommes nous responsable de notre famille

Sujet vu 674 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 01/02/12 à 10:31
> Droit Civil & familial > Droit de la famille


Conrad, Nord, Posté le 01/02/2012 à 10:31
1 message(s), Inscription le 01/02/2012
Bonjour,
Ceci est la question d'un père inquiet pour l'avenir de sa fille.

J'ai une fille, sa mère à fait le sacrifice de sa carrière pour s'occuper d'elle, elle est notre bien le plus cher, et nous voulons lui donner tous les avantages possibles pour demarrer dans la vie. Malheureusement ma femme a un frère oisif qui à 28 ans vit encore dans les jupes de maman, n'a pas ou peu travaillé, ne veut pas de patron bref n'est pas productif à la société et à peu de chance de le devenir, et s'oriente donc vers une absence de revenu pour ces vieux jours.

Je ne sais pas si c'est une légende urbaine, mais j'ai entendu dire que quelqu'un était obliger de payer pour subvenir au besoin d'un parent (oncle ou tante) sans ressource.

Ma question est donc la suivante. Le jour ou nous viendrons à disparaitre, ma fille court t elle ce risque, si oui quels articles de quels codes régissent cette situation.

Y a t il un moyen de s'en protéger.

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 01/02/2012 à 10:39
5289 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour

votre fille n'aura pas à subvenir aux besoins de cet oncle

le code civil fait obligation alimentaire aux ascendants et descendants et non aux collatérauxx.

art 205: les enfants doivent des aliments à leurs père et mère ou autres ascendants qui sont dans le besoin

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains

cocotte1003, Isère, Posté le 01/02/2012 à 13:47
5074 message(s), Inscription le 19/06/2011
Bonjour, ni vous, ni votre fille, n'etes responsable du frere de votre femme pas meme elle. Vous pouvez vous opposer à toutes demandes sans aucun problème, cordialement

amatjuris, Posté le 01/02/2012 à 15:03
7864 message(s), Inscription le 09/03/2010
Modérateur
bjr,
par contre au décès, le plus tard possible, de la mère de votre épouse, il faudra tenir compte des aides, dons manuels que votre beau frère a pu recevoir de sa mère ainsi que du logement.
cdt


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]