La diffamation ds la famille : jusqu'où peut on aller

Sujet vu 517 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 17/03/09 à 13:50
> Droit Civil & familial > Divorce & infidélité


peuimporte, Tarn, Posté le 17/03/2009 à 13:50
4 message(s), Inscription le 17/03/2009
Mon beau frère et ma belle soeur divorce. procédure douloureuse où chacun essaie de rester neutre a l exception de mes beauxparents qui "dirigent" la manouevre en sous marin. J entreten d'excellentes relations avec mon beau frere, mon epouse egalement. Mon beau frere s'est revélé homosexuel, ce qui je pense a acentuer l'amertume de mes beaux parents dont l'esprit de vengeance prédomine sur la raison. Bref. Lors d'une rencontre avec le dit beau frère, mon beau pere lui a demandé si j'etais homosexuel, et si j avais couché avec lui. Enorme rire, puis négation. Mon beau père lui a alors dit qu'il ne le croyais pas, et qu'il aurait des preuves.
Je trouve ceci totalemnt abusif. Tout d'abord parce que je n ai pas a me justifier sur mes orientations sexuelles. Qu'ensuite le lien qui m'unit a mon beau frere est purement familial. Mais surtout je suis blessé que mes beaux parents puissent poser cette question, à d'autres personnes qu'à moi. Hormis le fait que je m interroge sur la demarche, je m interroge d'avantage sur ce qu ils pourraient dire ou inventer pour "justifier" de leur"preuve". Je suis un esprit ouvert, et ne deconsidère pas les homosexuels.Mais je n en suis pas un, le doute pourrait s'installer et me nuire sur le plan privé, sur le plan professionel. Jusqu'ou peut on aller ds ce délire, quel "menace" légale puis je brandir pour faire taire ce qui pourrait devenir une rumeur gênante ?
Merci de vos conseils . christ2701@voila.fr

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]