Harcelement moral de la part d'un professeur

Sujet vu 2282 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 23/01/12 à 17:08
> Droit administratif > Démarche administrative


Nocturne, Maine-et-Loire, Posté le 23/01/2012 à 17:08
1 message(s), Inscription le 23/01/2012
Bonjour,
Et merci de m'écouter, je vous expose mon problème :
Il y'a de cela 2 semaines certains de mes camarades en avaient assez des plaisanteries moqueuses d'un de mes professeurs ( ex : alors c'était bien le macumba club ? Comment il va le cocker triste ? ) j'ai donc demander au professeur si je pouvais lui parler en fin de cours et vers la fin du cours il est venu me voir ( les élèves étaient encore la ) je lui ai dit que oui en tant que délégué et voici la suite de la discussion :
- Monsieurs, certains élèves ne partagent pas votre sens de l'humour.
- Ah non mais ca c'est du ressenti next ( il a vraiment dit next )
-Monsieurs vos blaguent gêne.
- Tu sais que pour ca tu pourrais être sanctionner ?
Suivi de cela la discussion a continuer en s'envenimant et au final j'ai été viré de cours, juste après je suis aller voir notre chef de travaux pour lui expliquer la situation il m'as dit qu'aucun grief ne serait contre moi et qu'il irait parler au professeur.
La semaine d'après ( aujourd'hui pour être précis ) je suis retourné en cours, je me suis assis normalement je n'ai rien dit et le prof a commencer son cours :
- Alors est-ce que vous avez des questions : pas clair , clair , clair-obscur humour ! ( il a vraiment dit humour )
Suivi de cela il s'approche de moi et me dit :
- Toi tu me fais encore une remarque c'est la porte.
Excédé, je suis parti, avant que l'on parte nous nous sommes tout les deux envoyé des piques.
Suivi de cela je suis retourné voir mon chef de travaux pour lui expliquer une nouvelle fois la situation.
Plus tard dans la journée j'ai appris que le professeur m'avait appelé " King Kong " et que je devais aller a "Incroyable talent " et y rester.
Je commence a en avoir assez de ses remarques désobligeantes, dans son prochain cours je ne dirais plus rien mais il m'enverra surement des piques mais je ne répondrais pas.
Je pense que s'il continue je porterais plainte pour harcèlement moral et abus de pouvoir. Quel lois seraient applicable svp ? Ai-je des chances de gagner le procès si on en vient jusque la ?
Je sais que cela peut paraitre exagérer mais il a vraiment une attitude désobligeante envers moi et j'en ai assez.
Merci de votre compréhension,
Nocturne

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 23/01/2012 à 17:39
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,

Dis toi bien que partout, tu rencontreras des profs qui feront ce genre d'humour....
Alors reste calme et passe outre...

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]