Victime d'un accident de la circulation

Sujet vu 1050 fois - 2 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 24/08/10 à 15:00
> Droit routier > Code de la route


goni 64, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 24/08/2010 à 15:00
4 message(s), Inscription le 24/08/2010
Bonjour,
voila ma situation

j ai été victime d'un accident de voiture le 31/07/2010

je suis en incapacité fonctionnelle de 60 jours et en arrét de travail( pas en accident car je ne travaillais pas ce jour la)

la personne qui a provoqué l'accident était non assuré et nous a fait croire aux services de la gendarmerie et a nous que il avait une assurance au final il est venu sur les lieu de l'accident en disant a mon copain je suis pas assuré elle a cas aller porter plainte sans avoir l'air d'être inquiet.

je me retrouve sans voiture , avec une opération d'urgences, des broches , un plâtre de la rééducation par derrière , une perte de salaire , une annulation de vacances a l'étranger sachant que c 'était la seule semaine que nous avions réussi a avoir ensemble avec mon compagnon et surtout une grande appréhension en voiture .


pourriez vous m'indiquez ce que risque le responsable de l'accident ?

merci par avance

Poser une question Ajouter un message - répondre
Tisuisse, Posté le 24/08/2010 à 16:37
10478 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Bonjour,

Ce que risque ce responsable non-assuré ; pas grand chose sauf si vous déposez plainte contre lui, par votre avocat interposé, avec constitution de partie civile.

Voyez donc votre avocat et déposez plainte directement auprès du procureur de la république.

jeetendra, Yvelines, Posté le 24/08/2010 à 17:44
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
Maison de l'Avocat
Rue Gassiot BP 1510
64 015 Pau cedex
Tél : 05 59 27 66 74

Maison de l'avocat
22 avenue de la Légion Tchèque
64 100 Bayonne
Tél : 05 59 59 27 72

Bonjour, comme vous le conseille mon confrère TISUISSE, déposez plainte avec constitution de partie civile, prenez contact avec l'Ordre des avocats le plus proche de votre domicile (adresses ci-dessus dans le 64), l'avocat vous expliquera la marche à suivre.

Si vous avez souscrit à la garantie individuelle conducteur adressez vous à votre assureur, car cette garantie prend en charge les frais médicaux, chirurgicaux ou d’hospitalisation, mais aussi le préjudice financier lié à un arrêt de travail ou à une incapacité permanente, tout comme le préjudice en cas de décès. Cordialement.

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]