Désertion militiaire, casier judiciaire restera-t-il vierge?

Sujet vu 8455 fois - 15 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 16/08/10 à 19:21
> Droit administratif > Juridiction administrative


Frédo, Bas-Rhin, Posté le 16/08/2010 à 19:21
2 message(s), Inscription le 16/08/2010
Bonjour,

je suis dans l'armée de terre depuis plus de 3 ans et j'ai un contrat de 5 ans. Ne supportant plus la vie militaire, je compte déserter d'ici peu de temps, je connais les risques mais je souhaite savoir si ce sera marqué dans mon casier judiciaire ?

Merci d'avance.

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 17/08/2010 à 14:37
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Commencez par aller voir votre supérieur, ou l'aumonier ou l'assistante sociale, le médecin, enfin, quelqu'un de l'armée pour vous conseiller de l'intérieur et tenter d'avoir une résiliation anticipée de votre contrat d'engagement.

Le problème n'est pas le casier judiciaire, vous allez être recherché et vivre comme un criminel en fuite. Vous risquez 3 ans de prison. Vous supporterez mieux 3 ans de prison que moins de 2 ans de vie militaire ?
Vous avez fait un choix, assumez-le, il ne vous reste que moins de deux ans à tirer et en attendant, renseignez-vous sur la possibilité d'une résiliation anticipée.

Frédo, Bas-Rhin, Posté le 24/10/2010 à 10:55
2 message(s), Inscription le 16/08/2010
Rebonjour, ça y est, j'ai déserté depuis 2 mois, j'ai été convoqué par la gendarmerie à peu près 1 mois aprés la date de ma désertion pour faire un compte rendu de désertion, j'ai donc dû expliquer pourquoi je partais ( il faut des raisons valables ), ils ont pris mes empruntes et des photos de moi de profile et de fasse. puis ils m'ont laissé partir avec un << bonne chance dans la vie civile >> . Mon casier judiciaire ne reste pas vierge, il est écrit sur le troisième volet que j'ai déserté mon bataillon a tel date pour les raisons suivante ... et c'est tout, avec ca on peut meme faire un mêtier dans la fonction publique. J'ai ensuite eu une lettre de mon bataillon environ 1 mois et demi aprés mon passage a la gendarmerie, qui disait que j'étais licencier mais que je ne peu pas toucher le chômage. et c'est tout, à présent je vie une vie formidable et je ne regrette pas une seconde mes actes.

Bon courage pour les suivants, faites ca bien.

rrousseau22, Côtes-d'Armor, Posté le 24/10/2010 à 13:28
12 message(s), Inscription le 15/08/2010
Bonjour frédo

Je suis très très content pour toi, je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta vie. Juste pour info, Frédo. J'ai été contacté par un magazine et ils recherchent des témoignages de déserteurs...Ce en quoi ils sont intéressés, ce sont les raisons qui poussent tant de jeunes gens à déserter... Ton témoignage pourrait les intéresser. Si tu es intéressé, vas sur ce site et présentes-toi....
Cordialement
RRousseau22

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 24/10/2010 à 14:47
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Depuis "2 mois" ? ça ne préjuge donc pas qu'il n'y aura pas convocation au tribunal pour jugement (ça peut prendre plusieurs mois, voire années)

pikka, Haute-Marne, Posté le 26/02/2011 à 15:36
1 message(s), Inscription le 26/02/2011
Ne t'inquiet pas une désertion , de nos jour n'intéresse guerre nos tribunaux , car beaucoup trop d'affaires plus importante sont en cour , moi ça fait trois ans et pas de nouvelle et je n'en aurais pas c(est une certitude car je connais beaucoup de monde qui travail dans le juridique , étude d'huissiers tribunal ect ... baonne chance ^^ .

anaisftv, Posté le 10/07/2012 à 17:52
12 message(s), Inscription le 10/07/2012
Bonjour,

Je suis journaliste et je souhaiterais réaliser un reportage sur la désertion au sein de l'armée. Peut-être que certains d'entre vous accepteraient de ma raconter en détails leur expérience. C'est un sujet méconnu qui mérite de l'être. Je vous remercie de votre aide qui me sera très utile.
n'hésitez pas à me contacter au 06 89 08 39 12 ou sur anais.bard@francetv.fr
Cordialement.

doudou63200, Puy-de-Dôme, Posté le 25/01/2013 à 12:48
1 message(s), Inscription le 25/01/2013
pourquoi les les militaire licencier pour avoir déserter on t'il pas droit au chomage ?

dou', Posté le 08/02/2013 à 23:55
1 message(s), Inscription le 08/02/2013
bonsoir cela fais 1 ans que je suis déserteuse,j'ai était militaire pendant 1 ans et demie,et je voudrais savoir ce que je risque,sachant que récemment la gendarmerie a contacté ma famille en disant qu'il me recherché et qu'il fallait que je les contacte mais je ne l'ai pas fais car j'ai peur,je ne regrette pas mon choix mais j'ai peur des conséquence,est ce que quelqu'un peu me dire ce que je risque éxactement ?

babylon, Posté le 16/05/2013 à 14:12
1 message(s), Inscription le 16/05/2013
slt a tout j ai deserté et je vouler savoire si mon casier judiciaire et virge

somy, Posté le 21/06/2013 à 16:04
4 message(s), Inscription le 21/06/2013
bonjour j'ai "déserté" de l armée de terre en 2004,pas de poursuites ni de convocation , donc mon contrat a été résilié pour faute grave contre la discipline ,je voudrais savoir si mon casier judiciaire BULLETIN N°2 comporte des mentions?

Merci

perseverance424, Essonne, Posté le 25/03/2014 à 12:54
3 message(s), Inscription le 25/03/2014
bonjour j'aimerai avoir des renseignements a propos de la desertion

perseverance424, Essonne, Posté le 25/03/2014 à 12:55
3 message(s), Inscription le 25/03/2014
svp

perseverance424, Essonne, Posté le 25/03/2014 à 12:58
3 message(s), Inscription le 25/03/2014
c'est assez urgent j'aimerai si possible et sans vouloir vous derangez avoir des reponses concretes

slim007, Posté le 24/07/2014 à 23:07
1 message(s), Inscription le 24/07/2014
Bonsoir a tous. Voici ma situation je suis actuellement a l'armée j'ai donc décider de résilier mon contrat car dans le civil j'ai obtenue un cdi dans une entreprise civil. J' ai donc rédigé un compte rendu avec promesse d'embauche a l'apui. Cependant je m'attend a eu reponse negatif de la par de la DRHAT. Ma question et la suivante pensez vous que je pourais faire apel a un avocat poir faire valoir mes droit.?


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]