Décès et procédure d'adoption

Sujet vu 993 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 27/09/10 à 10:53
> Droit Civil & familial > Adoption


ACSRMI, Drôme, Posté le 27/09/2010 à 10:53
1 message(s), Inscription le 27/09/2010
Bonjour,
Voici notre cas... Cornélien :

-Mon mari est décédé le 3 juillet 2010 après 2 ans de maladie..
- Nous étions mariés depuis le 22 septembre de la même année.
- Nous vivions en "concubinage notoire" depuis 1999.
- J'ai un fils de 23 ans d'une précédente union et nous parlions souvent tous les
trois d'une adoption simple.
- Le lundi 30 juin, notre notaire est venu à notre domicile pour entamer les
démarches de cette adoption.

Voici la situation telle que je la comprends :
le notaire nous a annoncé que la succession serait longue car mon mari n'avait
pas d'enfants, qu'il recherche la mère de mon mari mais ne la trouve pas.

MAIS étant donné qu'il avait signé les papiers d'adoption devant ce notaire, ne
peut-on pas considérer qu'il avait fait le choix de l'adopter et continuer la
procédure afin que notre fils soit aussi l'héritier ?

Je précise que ce n'est pas une question d'intérêt, mon mari ne possédais rien, c'est une question de respect de la mémoire de mon mari. (mais est-ce une notion qui existe en droit juridique?

Merci de m'aider à trouver la solution la plus juste.
A.M.

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]