Repture lors de la période d'essai Passeport talent

Publié par

Bonjour,

Je suis un ingénieur en informatique. Je suis arrivé en France au mois de septembre. J'ai déposé une demande de titre de séjour "passeport talent jeune entreprise" (l313-20 1). J'ai pas encore obtenu ma carte de séjour sachant que j'ai déposé la demande le 12/10/2018.

Mon problème actuel est que j'ai passé presque 5 mois en intermission (pas de mission) et mon employeur veut mettre fin à mon contrat CDI.

Est-ce que la rupture cause des problèmes surtout que j'ai pas encore mon titre de séjour (j'ai seulement un récépissé).

Dans le cas d'un licenciement, est-ce que je peux changer l'employeur vers n'importe quel ss2i ? ou je dois chercher une jeune entreprise ?

Dans le cas ou je ne trouve pas les critères de jeune entreprise, es-ce que je dois retourner vers mon pays et relancer la phase d'intégration (direccte) ?

Merci bien pour l’intérêt.

Publié par

Bonjour,

Dans votre situation l'idéal serait que votre employeur ait une mission à vous confier.

Face aux difficultés d'accès des étrangers à un titre de séjour en France on assiste à la recrudescence de fraudes, désormais professionnalisées :

o mariage blanc contre rémunération
o fausse reconnaissance de paternité contre rémunération
o et ... création de sociétés "bidons" avec embauche de jeunes talents systématiquement étrangers ... alors qu'elles n'ont bien évidemment pas un seul client sérieux

Vous semblez correspondre au dernier cas de figure: Vous êtes arrivé en France en septembre 2018, et en janvier 2018, soit très exactement 5 mois après, vous indiquez que depuis 5 mois vous êtes en intercontrat c'est à dire que votre employeur n'a aucun client chez qui vous envoyer.

Cordialement,