Chauffage centrale en copro

Sujet vu 160 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 09/11/18 à 11:23
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


Laburu, Essonne, Posté le 09/11/2018 à 11:23
2 message(s), Inscription le 09/11/2018
Bonjour tous.
Le probléme :
Mon locataire, en collectif, a eu une fuite importante sur un radiateur au niveau du bouchon de purge.
Cette partie, en théorie, est une partie commune, car nous somme en bout de ligne et devont purger lors de la mise en chauffe. Ce bouchon nous est imposé par la copro car nous sommes donc en bout de ligne, et les seuls dans la cage d'escalier (c'est le cas sur toutes les cages) a l'avoir. Les autres appart n'en on pas. Nous n'avons pas l'autorisation d'intervenir dessus.
Suite à cette fuite, le locataire a donc tenté de joindre le syndic pour qu'il intervienne. Mais celui ci avait changé d'adresse (ce qu'il ignorait), les adresses du syndic dans les halls n'avaient pas été changés (plus de 2 ans qu'ils on demenagé).
Il a donc du faire venir en urgence un plombier avec une facturation à la clef. Celui ci n'a rien pu faire, car il fallait couper la colonne d'eau. Et toujours pareil, syndic non joignable.
Le locataire me joint tardivement, bureaux syndic fermés. Avec l'aide d'un membre du conseil syndical, nous coupons la colonne d'eau, et le syndic, contacté le lendemain, fait le necessaire. Frais à la charge de la copro, c'est une partie "commune".
Quid de la facture du premier plombier appelé en urgence suite à impossibilité de joindre le syndic ?
Locataire, proprio, copro ?
Merci tous.

Poser une question Ajouter un message - répondre
morobar, Vendée, Posté le 09/11/2018 à 11:31
10685 message(s), Inscription le 09/11/2015
Bonjour,
Locataire.
Il doit vous appeler en priorité, il n'a pas accès au syndic qui ne le connait pas.

Laburu, Essonne, Posté le 09/11/2018 à 11:49
2 message(s), Inscription le 09/11/2018
Bonjour.
Merci.
Ceci etant, dans nous sommes dans une situation d'urgence avec impossibilité de joindre le syndic (en l'occurence, coordonnées fausses, mais cela aurait pu etre une simple fermeture des bureaux hors horaires normaux d'ouverture, meme si le locataire m'avait joint plus tot).
Que ce soit moi ou mon locataire, on ne pouvait laisser se faire une inondation jusqu'au lendemain matin.
Non ?

Lag0, Seine-et-Marne, Posté le 09/11/2018 à 13:33
13259 message(s), Inscription le 27/08/2012
Administrateur
Bonjour,
Comme l'a dit morobar, un locataire n'a qu'un seul interlocuteur, son bailleur. Le syndic n'est l'interlocuteur que des seuls copropriétaires et n'a aucun rapport avec les locataires. Il n'y a donc aucun souci à ce que votre locataire ignore l'adresse du syndic...

Concernant le problème de fuite, votre locataire aurait donc du vous appeler vous, afin que vous fassiez le nécessaire (appel de votre plombier).
En appelant directement son plombier sans chercher avant à vous joindre, il a pris la responsabilité des travaux et ... de la facture.
Vous pouvez très bien, si vous le souhaitez, le rembourser, mais vous n'en avez pas l'obligation dans ce cas.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]