Est légal d'adopté un enfant qui a déjà son père biologique

Sujet vu 1248 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 22/01/11 à 20:45
> Droit Civil & familial > Succession & patrimoine


vioakita, Posté le 22/01/2011 à 20:45
1 message(s), Inscription le 22/01/2011
Bonjour,

Mon père s'est marié il y a maintenant 8 ans avec une asiatique, celle ci a une fille qui habite avec mon père en France.Ils habitent tous les trois sous le même toit

Mais cette fille a son père qui habite en corée. dailleurs elle va le voir de temps en temps
Mon père l'a adoptée il y a pas très longtemps
Est il légal ou pas de sa part ?
Est ce que je peux m'y opposé ?Si oui, comment ?
Pourquoi cet acte a été fait sans que nous devions signé en étant l'enfant de mon père.
Je comprend pas pourquoi il a adopté cette fille alors qu'elle a son père en corée.

Poser une question Ajouter un message - répondre
mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 22/01/2011 à 21:11
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Il est courant que des enfants dont les parents ne sont pas décédés soient adoptés. il suffit que les parents aient donné leur accord.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 22/01/2011 à 22:02
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Vous n'avez pas à signer quoi que ce soit, ni à donner votre accord. Ce n'est pas vous qui adoptez. Tout au plus, on peut vous demander votre avis.
Le juge a estimé qu'il n'était pas nécessaire de recueillir votre avis.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 22/01/2011 à 22:26
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
On ne peut pas parler d'une question d'héritage quand l'adopté est un enfant de 8 ans. D'autant que les nouvelles lois pour protéger le conjoint survivant peut vous priver de toute la succession de votre père jusqu'au décès de l'épouse (dans votre cas, s'il n'y avait pas eu d'adoption, l'épouse, au décès de votre père, aurait pu avoir la moitié des biens de votre père en pleine propriété et le reste en usufruit. Son enfant aurait donc eu, par succession de sa mère, la moitié des biens de votre père en pleine propriété).

Pour former tierce opposition à une adoption, il faut prouver la faute imputable aux adoptants. Il vous faut, dans un premier temps, prendre un avocat qui va étudier le dossier et voir si vous avez des motifs pour agir (notamment si votre père n'a pas omis de dire qu'il avait déjà un enfant)


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]