Comment régler au mieux le décés d'une tante

Sujet vu 274 fois - 0 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 02/06/08 à 08:18
> Droit Civil & familial > Succession & patrimoine


GRILLAT, Posté le 02/06/2008 à 08:18
1 message(s), Inscription le 02/06/2008
Bonjour
Je souhaite connaitre quelle est la meilleure attitude à prendre en cas du futur décés de ma tante qui n'a aucun bien patrimoniale (ni immobilier, ni financier).
Ma tante a 82 ans et vit seule dans une location à 800 km de mon lieu de vie actuellement. Elle a fait partie de mon enfance, affectivement j'ai un dilemme corneillien pour l' avenir. Elle n'a ni enfant, ni mari mais issue d'une famille de 8 enfants qui vivent loin d'elle et sont très belliqueux.
Si il lui arrive malheur, je me sens en difficultée car la distance me pose un probléme pour régler les impératifs du décés et les obligations pratiques de libérer sa location. Je n'ai pas les moyens financiers pour assumer les frais de liquidation des meubles qui résident dans son appartement. Par ailleur, je sais que ses frères et soeurs ne se déplaceront pas pour s'occuper des prérocatifs de décés mais si je m'en occupe par bienveillance, ils vont me demander des comptes et ne me laisseront pas libres des décisions. Si ma tante décéde, il n'y a que du mobilier a récupérer, personnellement je ne tient pas à être le légataire universelle car je n ai pas envi d'hériter de ces meubles. Ma tante ne souhaite pas que ses frères et soeurs en hérite,ni faire un don aux emaüs. Comment prévoir que tout ce passe le mieux possible pour elle et pour moi face à son décés futur. Merci de m'apporter des conseils. AM Grillat

Poser une question Ajouter un message - répondre

Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]