Baisse de salaire suite à la suppression d'une astreinte

Sujet vu 2328 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 21/04/10 à 16:06
> Droit du Travail > Salaires


supportA, Paris, Posté le 21/04/2010 à 16:06
1 message(s), Inscription le 21/04/2010
Bonjour,

Je suis à la recherche d'informations concernant une baisse de salaire : notre équipe composée de 4 personnes avait en charge une astreinte informatique téléphonique hebdomadaires (1 personnes / par semaine & une semaine par mois par personne) assurant un service de support le soir et les Week-end.
Dans nos contrats de travail, rien n'indiquait cette astreinte mis à part une ligne disant que nous étions susceptibles de venir en aide au support dans le cadre de notre activité.
Cette astreinte se termine, et les primes données avec aussi - représentant une baisse de salaire de plus de 10% pour l'ensemble de l'équipe. L'entreprise se propose de donner une compensation financière pour cette perte de salaire du personnel concerné de l'orde du quart de la prime annuelle. Aucun avenant n'a été fait concernant ce point. Est ce légal ? y a t il un recours possible ?

Cdlt,

Poser une question Ajouter un message - répondre
Cornil, Hérault, Posté le 25/04/2010 à 16:29
1770 message(s), Inscription le 06/08/2009
Bonjour "supportA" salut collègue.

A mon avis, cette prime est liée dans votre cas aux situations d'astreinte , qui sont non systématiques dans votre contrat, mais simplement éventuelles, et si ces situations disparaissent, difficile d'exiger juridiquement le maintien de cette prime.
Je n'ai pas l'habitude de défendre les employeurs, mais là , je trouve que celui-ci fait déjà un geste un intégrant dans votre salaire une compensation du quart de cette prime.
Bien sûr, du coup, si de nouvelles astreintes sont rétablies, le droit à compensation ressurgiora.
Désolé , bon courage et bonne chance.

Cornil :Vieux syndicaliste de droit privé, vieux "routier" bénévole du droit du travail, et des forums à ce sujet, mais qui n'y reste que si la discussion reste courtoise et argumentée. Les forums ne sont pas à mon avis un "SVP JURIDIQUE GRATUIT" ne méritant même pas retour, et doivent rester sur le terrain de la convivialité, ce qui implique pour moi à minima d'accuser réception à l'internaute qui y a répondu. Qu'il sache que son intervention n'est pas tombée aux oubliettes (merci, c'est comme on le sent!). Ingénieur informaticien de profession (en préretraite)

__________________________
Cornil: ingénieur informaticien en retraite, vieux syndicaliste droit privé, vieux routard forums droit du travail depuis +15 ans (me souviens plus précisément) Souhaite au moins un AR (merci?)


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]