Complément d'indemnisation suite à dégât des eaux

Sujet vu 469 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 15/01/13 à 11:45
> Droit des assurances > Reglement des sinistres


poupatchanak, Hauts-de-Seine, Posté le 15/01/2013 à 11:45
1 message(s), Inscription le 15/01/2013
Bonjour,

nous avons subi un dégât des eaux à l'été 2010.Dégât constaté fin août 2010 en rentreant de vacances.

Comme ce dégât concernait plusieurs appartements nous avons fait la déclaation auprès de notre assureur mais un relais a été pris au niveau du syndic.

Nous avons attendu un délai de plusieurs mois afin que les murs sèchent.

En juin 2012 nous avons envoyé à notre assureur nos devis de réparation.

Nous avons reçu un avis favorable et un premier règlement de 50% du devis estimé (550€). Il était stipulé dans le courrier (en tout petit, ce que nous n'avons malheureusement pas vu), que la facture devait leur parvenir avant le 30 juillet 2012 pour pouvoir régler le solde.

Nos travaux n'ont pu être réalisés qu'au mois d'août acr ayant de jeunes enfants il fallait que nous ayons quitté notre appartement.

Nosu avons réglé l'entrepreneur à notre retour en congés début septembre et avons renvoyé la facture acquittée
à l'assureur.
Ce dernier nous a répondu que le délai était prescrit et qu'il ne pouvait plus nous rembourser le solde de stravaux.

Avons nous un recours possible?
Le fait qu'il se soit engagé auprès de nous en réglant l'accompte l'oblige t il à nous régler le solde?
Peut on arguer de notre bonne foi dans le fait que nous ne pouvions présenter une facture actuqittée en juillet, les travaux ne pouvant avoir lieu que pendant nos congés de fin d'année?

Merci de votre aide à ce sujet,

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 15/01/2013 à 14:04
5307 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour

malheureusement pour vous la prescription pour réclamation envers votre assureur est bien de 2 années.

Il vous l'a d'ailleurs indiqué, ce qui n'est pas fréquent.

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]