Rupture de promesse d'embauche

Sujet vu 1123 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 02/02/09 à 21:14
> Droit du Travail > Prud'hommes


Ocean2009, Creuse, Posté le 02/02/2009 à 21:14
1 message(s), Inscription le 02/02/2009
Bonjour

je vais expliquer globalement car détaillé trop long

voila, j'ai eu une promesse d'embauche, avec visite médicale effectuée, l'employeur annule celle ci sans motif, je consulte un avocat, l'affaire acceptée par le conseil des prud'homme
mais entre temps après discussion entre avocats le mien et partie adversaire, l'employeur refuse le passage devant le conseil et accepte le paiement des dommages et interêts, "trop vite à mon gout" il me doit 24 mois
mon avocat dit que cela ira plus vite que devant le conseil "information mon avocat et un ancien avocat de mon ex employeur
de ce fait j avais droit à l' A.J. mais mon avocat me précise comme cela ira vite pas de conseil donc je dois payer en totalité ses honoraires "1400€" environ
mes questions : y a t il "arrangement entre avocats ? pour rester correct.
et pourquoi l'employeur refuse le passage devant le conseil ?

à savoir que rien n'est fait à ce jour et que j'ai avisé récemment mon avocat que moi je souhaite le passage devant le conseil des prud'hommes

merci de vos conseils

Poser une question Ajouter un message - répondre
julius, Calvados, Posté le 04/02/2009 à 00:03
680 message(s), Inscription le 03/02/2009
Il y a en effet des arrangements . ( l'histoire du vase qui se vide , et celui qui se remplit ... et vice-versa).

Concernant la transaction , elle est à mon avis interessante comme vous le faites remarquer.
Votre employeur l'accepte , c'est qu'il y a tout intérêt.
Cependant, dans le cadre de la transacation , vous pouvez demander à ce que l'employeur honore vos frais de représentation ( frais d'avocat dans votre cas).

Si vous alliez jusqu'au jugement , et dans l'hypothèse ou il serait condamné , il aurait en condamnation , un des chefs de vos demandes qui serait l'art.700 du CPC ( paiement de vos frais).

Vous partez pour une procédure de un an minimum ( sachez le ) si il n'y a pas d'appel , ou de départage .

Etant défenseur , je vous convie à demander la réouverture des négociations , indiquer à l'employeur que vos frais seront à sa charge ( faites les chiffrer par votre avocat) ainsi pas de panique avec l'aide juridictionnelle.

Concernant les indemnités de licenciement , demandez à votre avocat de vous expliquer le montant négocié , et voyez le à la hausse si vous jugez inférieur à 3 mois ( indemnités comprises en tre 3 et 6 mois de salaire ).
Selon votre age , votre situation professionnelle ( travail retrouvé ou encore au chomage ) , ce sont ces situations qui vous permettront une négociation plus "poussée".

Bonne négociation

__________________________
L homme qui lutte pour autrui est meilleur que celui qui lutte pour lui-même.
[Clarence Darrow]



Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]