Mise a pied et accusée de vol dans la caisse à tort

Sujet vu 15953 fois - 25 réponse(s) - 2 page(s) - Créé le 14/11/08 à 21:23
> Droit du Travail > Licenciement


triboulot, Vosges, Posté le 14/11/2008 à 21:23
4 message(s), Inscription le 14/11/2008
Bonsoir,

je suis fleuriste depuis 14 ans, je travaille depuis 6 ans dans une société qui a été rachetée il y a 2 ans par une personne qui n'est pas du métier. nous avons toujours eux des rapports quelque peu tendus mais cela restait gérable.
Mais voila, jeudi dernier je travaillais seul de 9 heures a 12 h 30 "avec mon employeur" souvent absent. J'avais pas mal de travail, arrivage de fleurs, et les clients en même temps. enfin, j'ai servi deux clients à la fois, un monsieur pour une orchidée à 25 euros et une dame pour une botte de tulipes à 5 euros. Le monsieur ma réglé avec 3 billets de 10 euros et je lui ai rendu 5 euros. il a pris sa plante et m'a dit, avant de partir qu'il avait oublié de me demander une facture, je lui ai répondu que ça n'était pas grave, que je ne pouvais pas en ressortir une sur la caisse la vente étant clôturée mais que j'allais lui en faire une sur le bloc facture.

Je ne travaillais pas l'après-midi, mon employeur m'appelle à 15 h 30, pour me dire que le client de l'orchidée du matin était au magasin, la plante ne lui plaisait pas et qu'il voulait se faire rembourser, et qu'elle ne trouve pas trace dans la caisse enregistreuse de ma vente et que l'argent n'est pas dans la caisse. En clair, elle m'accuse de lui avoir volé 25 euros.
Le lendemain, je travaillais à 14 h, lorsque je suis arrivée, elle m'attendait, m'a demandé les clés du magasin et m'a dit que j'étais mise à pied conservatoire en attendant une convocation.

Je n'ais jamais volé, je n'ais jamais eu de soucis avec l'argent et je ne sais pas comment réagir.
Je pense, qu'effectivement, étant un peu débordée ce matin là, comme tout les jeudis, et comme j'ai encaissée deux ventes en même temps, j'ai du oublier de saisir une vente mais je me vois bien mettre l'argent dans la caisse.

Il faut que je vous précise aussi que je suis en congés parental à mi-temps et que celui-ci prend fin dans deux mois, et qu'elle n'a pas la possibilité financière de me reprendre à temps plein et aussi, qu'apparemment elle n'a pas été portée plainte, je trouve cela bizarre.

J'ai l'intime conviction qu'elle a retiré la somme de la caisse, pour me mettre aux pieds du mur. Je ne sais plus du tout comment agir, je suis convoquée pour un entretien en vu d'un licenciement apparemment seulement dans quinze jours. Comment puis je prouvez mon innocence ? Elle me dit que la vente n'est pas typée et qu'il n'y a pas l'argent donc je lui ai volé 25 euros. Je ne sais plus comment agir ?

Merci de votre aide.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Visiteur, Posté le 15/11/2008 à 08:44
message(s), Inscription le
bonjour.

ça sent la "magouille" votre histoire..

un monsieur achète une orchidée et se rend compte qu'elle ne lui plait pas...
bizarre.. mais quand j'achète des fleurs je les choisis et il ne m'est jamais arrivé de les ramener.. mais bon ...

je pense que votre patronne cherche à vous licencier et elle n'a pas trouvé la meilleure solution.... (je dirais même qu'elle fait preuve de bassesse...)
c'est mon opinion perso....

malheureusement pour vous.. ce sera votre parole contre la sienne car rien ne prouve que vous avez bien mis les 25 euros dans la caisse et rien ne prouve qu'elle les a enlevé...

vous êtes tombé dans un piège, le licenciement n'étant plus loin..commencez a chercher ailleurs...

désolée de ne pas vous apporter de bonnes nouvelles en ce début de week end..

je vous envoie quand même un rayon de soleil du midi... et bon courage pur la suite

matrixor, Val-d'Oise, Posté le 15/11/2008 à 17:31
20 message(s), Inscription le 11/11/2008
bonjour,

Non pas d'accord car rien ne prouve le contraire , il appartient à l'employeur qu'il y a eu vol Un peu étonnant que l'employeur accuse de facto d'un vol et non d'une erreur de caisse .

Cette accusation a elle suffi a faire valoir vos droits devant le conseil des prud'hommes. C'est beaucoup trop gros pour que votre employeur maintienne de tels griefs !

Je suis moi même cosneiiller du salarié et faites vous accompagner lors de l'entretien préalable .Dans quelle ville etes vous ?

Personnellement je suis optimiste sur l'issue de votre dossier !

Cordialement

Visiteur, Posté le 15/11/2008 à 19:00
message(s), Inscription le
bonsoir...

je n'en étais pas encore à la procédure prud'hommale......

merci matrixor d'être allé plus loin.

triboulot, Vosges, Posté le 16/11/2008 à 15:40
4 message(s), Inscription le 14/11/2008
bonjour, desolée pour n'avoir pu repondre avant.
Merci pour le rayon de soleil....
Pour la localisation je suis de saint die.
Selon vous, si je vais raconter tout cela au prud hommes j'ai des chances d'avoir gains de cause??
Je trouve cela tellement injuste que mon employeur puisse s'en tirer ainsi.

triboulot, Vosges, Posté le 10/12/2008 à 21:46
4 message(s), Inscription le 14/11/2008
et bien voila, apres 3 semaine de mise a pied, j'ai été licenciée pour faute grave.
lors de l'entretien elle n'a jamais prononcé le mot vole ni licenciement. elle n'a fait que repeter qu'il lui manquait 25 euros et que je connaitrais sa decision par courrier( recu lettre de licenciement).
Je trouve cela alussinant qu'elle puisse agir ainsi.
Selon vous ais je une chance devant les prud hommes?
Comment agir?
Cordialement

Visiteur, Posté le 11/12/2008 à 08:33
message(s), Inscription le
désolée pour vous....mais c'était à prévoir...

quel est le motif écrit sur la lettre de licenciement (car c'est obligatoire)..

chance ou pas... mieux vaut tenter les prud'hommes.. (c'est gratuit)... en plus pour 25 euros... je pense que ça ne méritait pas le licenciement ! mais je ne suis pas juge aux prudh'ommes....

êtes vous allé voir un syndicat ? qui pourra vous aider pour ficeler votre dossier.

triboulot, Vosges, Posté le 14/12/2008 à 23:12
4 message(s), Inscription le 14/11/2008
Bonsoir, et bien en fait c'est bizzare , sur la lettre elle note bien faute grave puis elle relate les fait, une orchidée 25 euros...manque 25 euros dans caissie et donc licenciement. Elle ne prononce aucune accusation directe se n'est que sous entendu... Je pensais qu'elle devais fournir des accusations concrete, non??

Pour le syndicat c'est ok mais je ne le rencontrerai que le 8 janvier.

loganette, Posté le 09/06/2012 à 08:08
1 message(s), Inscription le 09/06/2012
Bonjour,

Moi j'ai a peu près le même problème que vous un soir en fermeture de caisse je compte une caisse il manquait 50 euros du coup reflexe normale j'ai d'abord recompter la caisse ensuite j'ai re compter mon coffre il s'est avérer que dans le coffre il y avait 50 euros en plus mais également un petit papier comme quoi 50 euros avait ete pris et on demandait s'ils avait été remit ? du coup pensant que cela pouvait venir d'un échange monnaie entre le coffre et la caisse (rouleau de 2 euro) j'ai pris les 50 en plus du coffre et je les ai mit dans la caisse jusque la pour moi c'était logique.
Par la suite donc deux jours après on m'appel et on me dit qu'en faite il manque 50 euros dans le coffre car le mot qui était dedans aurait du etre jeter mais ça n'avait pas été le cas
Je me retrouve maintenant accusé de vol bien sur pas directement alors que cela fait trois ans que je bosse dans l'entreprise je n'ai jamais eu aucun probléme d'argent car j'ai toujours tout noter et j'ai toujours sorti tous les papiers quand il y avait un soucit justement de peur d'avoir des soucit et puis je ne me serai jamais amuser a prendre des sous.
Ma collègue me dit que mon patron ne peut rien faire contre moi car il n'a aucune preuve mais qu'en parrallèle il vas demander a ce qu'on vérifie les caméras et tout mes comptage caisse chaque fois que je travaillerai donc je voulais savoir s'il a vraiment le droit d'en arriver au point de surveiller tous mes faits et gestes ?

corinne08, Ardennes, Posté le 29/10/2013 à 08:18
34 message(s), Inscription le 29/10/2013
Bon jour mon patron voulait faire une rupture conventionnel de licenciement mais je n ai pas accepte moi je veut un licenciement econimique donc déjà cela ne lui a pas plus et au bout d une semaine il m accuse de vol dans la caisse sans aucune preuve de plus jamais nous ne faisons de pv de caisse donc pas facile de trouver reellelent le montant de la caisse surtout que le patron prend dedans regulierement je suis donc mise a pied et j attends que puije faire merci

moisse, Vendée, Posté le 29/10/2013 à 08:43
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
Il ne faut pas tout mélanger.
La rupture conventionnelle est un accord entre le salarié et son employeur pour mettre fin au contrat de travail.
Ce n'est donc pas un licenciement qui est une prérogative exclusive de l'employeur en général sans l'accord du salarié.
Le licenciement économique est une rupture de contrat de travail sans faute personnelle du salarié, motivée par des difficultés conjoncturelles de l'entreprise, ou par un besoin structurel d'adaptation.
Cela ne se décrète donc pas au pifomètre pour satisfaire un salarié car l'employeur doit démontrer l'existence de cette situation.
Enfin reste le licenciement pour motif personnel, donc la sanction d'une ou plusieurs fautes.
C'est la voie choisie par votre employeur et vous ne pourrez donc que saisir le conseil des prudhommes pour démonter l'absence de faute donc l'absence de motif, ce qui entraîne l'attribution de dommages et intérêts mis à la charge de l'employeur.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

Moutata, Hauts-de-Seine, Posté le 20/07/2014 à 11:41
4 message(s), Inscription le 20/07/2014
Bonjour ,
Finalement qu'elle a été l'issu de ton affaire ?

olivierg, Puy-de-Dôme, Posté le 08/08/2014 à 11:58
3 message(s), Inscription le 11/12/2013
Bonjour,

Me trouvant actuellement dans une situation très proche de celle évoquée et surtout vécue par l'initiatrice de cette discussion, je souhaiterais moi aussi connaître les suites de cette affaire et notamment le verdict prononcé.
Je remercie par avance toute personne susceptible d'apporter des informations supplémentaires sur le déroulement de la procédure dans un cas quasi-identique, à savoir mise à pied à titre conservatoire d'un employé salarié dans une petite entreprise privée suite à accusation à tort de vol dans la caisse sans témoin (cas identique à celui évoqué, à savoir vente réglée en espèces reconnue par le salarié mais non saisie par omission et surplus d'espèces non présent dans la caisse selon l'employeur après comptage de la caisse). Dans mon cas il faut rajouter que l'employeur rapporte l'existence de précédentes suspicions de vol sur un autre lieu de travail de l'entreprise, lesquelles semblent être émises par l'associée de l'employeur et une ou plusieurs employées salariées, suspicions dont personne ne m'avait jamais fait part jusqu'au jour de la mise à pied.

Merci par avance pour votre aide.

corinne08, Ardennes, Posté le 08/08/2014 à 14:30
34 message(s), Inscription le 29/10/2013
Pour ce qui du résultat pour l instant rien j ai été convoquée au prud homme mais ce jour la c etait grève des avocats donc cela est remis au 18 septembre je trouve un peu bizarre quand même parcequ il m accuse de vol mais depuis octobre je n ai aucune convocation de la police malgres qui il m est dit au il avait porte plainte

olivierg, Puy-de-Dôme, Posté le 08/08/2014 à 16:25
3 message(s), Inscription le 11/12/2013
Cela m'apprendra à être si long j'ai été déconnecté mais je suis bien l'auteur du message précédent, posté en tant que "visiteur".

corinne08, Ardennes, Posté le 08/08/2014 à 21:22
34 message(s), Inscription le 29/10/2013
Mon dossier a été déposé en mars par mon avocat et oui l audience du 18 septembre ést une conciliation mais je suis déjà passée le 18 juin mais cela a été repporte a cause de la grève des avocats, pour moi ca va être facile pas de pv de caisse fait donc personne ne sait vraiment combien il y avait dans la caisse , mais prends un avocat lui saura faire et si tu ne peut pas payer demande l aide juridictionnelle bon courage

olivierg, Puy-de-Dôme, Posté le 09/08/2014 à 16:49
3 message(s), Inscription le 11/12/2013
Votre avocat semble donc optimiste quant à l'issue de votre procédure ? A-t-il déjà plaidé dans des affaires similaires (accusation de vol sans preuve tangible) et le verdict a-t-il conclu à un licenciement abusif donc nul ? sans cause réelle et sérieuse ? Et ce malgré des procédures qui se sont prolongées (conciliation puis jugement au conseil des prud'hommes, cour d'appel, cour de cassation) ?
Je cherche avant tout à me rassurer car bien qu'étant certain qu'il ne peut exister de preuve, puisqu'il n'y a pas eu vol, si l'accusation dont je suis victime est destinée à me nuire et s'avère être une invention pure et simple de la part de mon employeur, je redoute que celui-ci présente de fausses preuves et que celles-ci suffisent à influencer voire convaincre le conseil des prud'hommes.
Merci pour les informations que vous pourrez me fournir. Bon courage pour la suite.

medmed33, Posté le 03/11/2015 à 19:46
5 message(s), Inscription le 03/11/2015
bonjour, je travaille dans un bar tabac , je suis employer en tant que vendeur.Cela fait depuis octobre 2011 que j'y suis. Avec mon ex patron tout c'est toujours bien passer et les clients du petis de 7 ans a la mamie de 95 ans m'apprécie.Le bar a été vendu le mois dernier donc j'ai attaqué le 15 septembre avec mes nouveaux patrons. Je n'ai toujours pas signé mon contrat et je n'ai pas fait ma visite médical avec eux.
vendredi 30 octobre a 14h30 quand je rembauche il m'annonce via une vidéo enregistrée , que j'aurai piquée des sous...Je ne l'ai jamais fait (il y a la camera juste au dessus en plus...) Mon patron n'a pas su me dire combien je lui ai pris... Je lui ai rien pris donc bon ! je suis donc mise a pied sans solde et j'attends ma convocation par mon patron pour la
suite...Qu'en pensez-vous?

moisse, Vendée, Posté le 04/11/2015 à 08:12
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonjour,
J'en pense que vous auriez dû ouvrir votre propre sujet.
Ceci étant, il n'y a pas de nouveau contrat à signer, l'ancien perdure (code du travail L1224-1) uniquement un avenant comportant l'identité du successeur.
L'enregistrement vidéo pour valoir preuve doit avoir fait l'objet d'une déclaration à la CNIL ainsi que d'une note avisant le personnel, ce qui n'est jamais fait dans ce genre de commerce, et donc cet enregistrement est qualifié de "preuve déloyale".
C'est vrai devant le conseil des prudhommes, mais c'est faux devant une juridiction pénale si vous décidez, en sus, de déposer une plainte pour dénonciation calomnieuse auprès des forces de l'ordre.
Cet employeur va vous licencier, vous devrez donc porter le conflit devant le conseil des prudhommes en demandant la requalification en licenciement sans cause réelle et sérieuse.
Compte tenu des circonstances et du motif allégué, extrêmement humiliant, n'hésitez pas à réclamer 2 ans de salaire au titre des D.I.
Plus le reste..
Si l'employeur pour faire pression ou enfumage menace d'un dépôt de plainte, laissez-faire en précisant que vous porterez aussi plainte lors de votre audition, et espérez bien obtenir une condamnation au titre de l'article L226-10 du codé pénal.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

medmed33, Posté le 04/11/2015 à 14:16
5 message(s), Inscription le 03/11/2015
ok merci de votre réponse, j'ai l'intention de réagir...et de pas me laisser faire.

medmed33, Posté le 04/11/2015 à 15:02
5 message(s), Inscription le 03/11/2015
donc si lors de ma convocation il me licencie comment va il le faire?

medmed33, Posté le 04/11/2015 à 15:25
5 message(s), Inscription le 03/11/2015
que dois je dire si il veut me licencier ou si il veut porter plainte? que dois je refuser ou accepter?
Le temps de ceci puis je travailler ailleurs?
J'ai 4 ans d'ancienneté.
Puis je me faire assister par une personne qualifiée pour sa?
Dans la vidéo, on me voit ranger les billets dans la caisse , mon erreur a été de poser une partie des billets dans une case du meuble loto(bar tabac)a gauche puis d'aller faire autre chose et de revenir les ranger dans la caisse quand un des deux patrons arrivent a ce moment la, plus les petits coups d’œil a droite et a gauche car je fais sa pour voir si des clients n'arrivent pas au moment ou j’effectue cet opération(ils sont frères plus moi comme employer)ils me disent que depuis qu'on a commencer a travailler ensemble, chaque fois que j'y été il y avait des erreurs de caisse et que quand tous les deux y été,c'était clean. Ou que il manquait 250 euro et que 175 euro aurait été remis dans la caisse....Ils disent ne m'avoir pas vu trier les billets dans la caisse alors que la veille il m'a vu avec des dizaines d'enregistrement le faire.S'il m'avait dit la première fois ou il m'a vu le faire d’arrêter j'aurai arrêter mon habitude de ranger les billets dans la caisse.bref voila je suis un peu perdu j'ai une famille et je veux les protéger et me protéger donc merci d'avance pour vos réponse.

moisse, Vendée, Posté le 04/11/2015 à 18:36
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonsoir,
Citation :
que dois je dire si il veut me licencier

Vous devez exposer n'avoir rien dérobé et vous en tenir là.
Vous ne pouvez pas l'empêcher de vous licencier.
Citation :
si il veut porter plainte

Je vous l'ai écrit avant: vous lui dites que vous porterez plainte à votre tour pour dénonciation calomnieuse, plainte qui sera instruite dès classement de la sienne, et vous ouvrira droit à des dommages et intérêts conséquent en tant que partie civile.
Citation :
que dois je refuser ou accepter?

Vous n'avez rien à accepter ou à refuser, vous n'avez pas la main.
Par contre vous refusez de signer quoique ce soit.
Citation :
Puis je me faire assister par une personne qualifiée pour sa

La convocation à l'entretien en vue du licenciement portera l'indication pour vous faire assister par un conseiller du salarié, liste disponible à la mairie.
Vous devriez y aller de suite pour commencer à chercher quelqu'un de disponible.
Commencez par en chercher un qui soit de la même partie, si possible d'un syndicat un peu teigneux.
Vous lui demanderez à la fin de l'entretien d'établir un PV conforme aux dispositions de l'article 202 du code de procédure civile, en joignant une photocopie de sa carte d'identité.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

medmed33, Posté le 05/11/2015 à 11:42
5 message(s), Inscription le 03/11/2015
Je sais qu’aujourd’hui il travaille avec leur sœur mais je ne sais pas si elle a un contrat dois je le faire constater? et si oui par qui?

moisse, Vendée, Posté le 05/11/2015 à 15:36
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Qu'est-ce que vous allez chercher là ?
Vous voulez faire constater quoi ? qu'il y a une femme qui travaille, ou ne travaille pas, qui a un contrat, ou qui n'en a pas vu que l'écrit n'est pas obligatoire.
On n'est pas au temps des soviétiques à Moscou.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.


PAGE : [ 1 ]