Arnaque et abus de confiance, comment rebondir ??

Sujet vu 1242 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 27/12/10 à 14:29
> Droit du Travail > Prud'hommes


chamoulotte, La Réunion, Posté le 27/12/2010 à 14:29
1 message(s), Inscription le 27/12/2010
Bonjour,
mon patron m'a mis dans un incroyable merdier, je suis persuadée qu il n y a rien de legale dans tout ca,

en septembre, suite a un leger litige, mon patron decide de me licencier sur un coup de tete, en se justifiant par des problemes economiques... Il me propose une rupture conventionnelle que j accepte. il fait trainer la date de sortie pendant un moment et me fait finir le 24 octobre, en me disnat que mes papiers seraient la demain , ce qui ne fut pas le cas, tout les jours je suis venue reclamer mes papiers sans resultat, a chaque fois je devais repasser le lendemain.

mi novembre, il me fait enfin signer les papier de la rupture , mais qui stipule que j appartiens a l entreprise jusqu au 12 decembre ( de ce fait je ne peux ni m inscrire au assedic ni travailler pour autre part) en me disant que je serais payer jusqu a cette date !!! ??? moi credule, j ai signer en lui faisant confiance.

a ce jour je n ai toujours pas vu la couleur de mon solde de tout compte, je me suis donc rendu chez sa comptable ce matin accompagner du gerant de l entreprise (pas le patron), la comptable m annonce alors qu elle n a recu l'ordre de rupture qu il y a 3 semaine, m'a sortie ma fiche de paie de novembre (dont je n avais jamais vu la couleur) ou est inscrit 0 euros pour absence injustifiée !!!

Peut on m expliquer comment on peut bloquer un employé pendant deux mois sans que ce derniers ne touche 1 centimes.

Nous sommes le 27 decembre je n ai toujours pas recu de solde de tout compte, je suis bloquer car je ne peux bosser nul part ni m inscrire au assedic et je ne percevrais rien pour ces 2 mois .

Que dois je faire ??? puis je avoir recours a la justice ?? comment recuperer ces 2 mois ???

Poser une question Ajouter un message - répondre
pmtedforum, Posté le 27/12/2010 à 15:43
1340 message(s), Inscription le 20/08/2010
Bonjour,
Il faudrait savoir si la rupture conventionnelle dont vous devez avoir un exemplaire a bien été envoyée pour homologation à l'autorité administrative et dans ce cas si elle a été confirmée ou si cela a été de fait à l'issue du délai qui est prévu car dans ce cas c'est le lendemain qui compte comme date de rupture...
Si l'employeur ne remplit pas toutes ses obligations, après une mise en demeure par lettre recommandée avec AR, vous pourriez saisir le Conseil de Prud'Hommes en référé...
Je vous conseillerais de vous rapprocher d'une organisation syndicale voire d'un avocat spécialiste ou même de l'Inspection du Travail...

__________________________
Cordialement.
P.M. tedforum.com


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]