Socièté credirec arnaques et abus ?

Sujet vu 5630 fois - 32 réponse(s) - 2 page(s) - Créé le 11/10/10 à 08:24
> Droit de la Consommation > Protection et contrat


asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 11/10/2010 à 08:24
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Bonjour,

J'ai vu sur les forums que beaucoup de personnes ont été victimes de la socièté CREDIREC.
Je vous explique mon problème : mon ami a été contacté par la socièté CREDIREC pour une dette de 1500 € datant de 1995. Un pret aurait été fait pour de l'électroménager. Mais mon ami n'a aucune souvenance de ce prét. Ayant un père qui faisait à l'époque n'importe quoi, il a bien peur que ce soit celui ci qui se serait servi de son nom pour contracter un prét (apparement une carte 4 étoiles).
Nous avons donc indiqué à la personne de Credirec que nous n'avions pas souvenance de ce prét (ce qui est tout à fait vrai) et que nous voulions avoir les contrats signés à l'époque pour pouvoir constater de nous même cette fameuse dette. Bien évidemment, elle ne peut nous fournir ces documents que par l'intermédiaire d'un avocat et ne peut pas nous renseigner plus que ça. Le lendemain elle rappelle, pour nous demander comment nous allions payer. Nous, nous lui redemandons encore une fois les papiers et ne voulons pas payer sans preuves. Le lendemain nous recevons son courrier où aucune information ne parait. Et puis re coup de fil (samedi midi!) pour nous dire que nous allons être saisi sur nos comptes si nous ne lui envoyons pas 5 chèques de 300 €!!!! Que si nous ne pouvons pas payer de voir si la banque ne nous fait pas un prét pour payer cette somme, ou encore voir avec la famille ou encore nous dire que ce n'atait pas son problème si a noël nos enfants n'on,t pas de cadeaux, qu'il fallait payer rapidement. Nous nous sommes restés ermétiques à ces menaces, elle nous rappelle ce matin à 07h30 (numéro masquè) mais nous n'avons pas répondu.

Aprés avoir fouiné sur le net, j'ai vu que les pratiques de ces gens étaient des pratiques abusives, qu'il n'avait pas le droit de nous harceler de la sorte. Qu'ils devaient nous fournir les justificatifs et qu(il y avait un délais de forclusion de 2 ans pour ces fameux pret à la conso.

j'ai décidé de leur faire un courrier en recommandé pour leur expliquer "la vie"!!!! et leur montrer que je me suis renseigné sur eux.

Si vous avez été dans mon cas, qu'elles ont été les suites pour vous? Ont ils le droit de faire une saisi sur compte?

Merci de vos réponses, à trés vite.

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 11/10/2010 à 08:45
5308 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
Bonjour,

De nombreuses réponses ont déjà été formulées sur le site.

Le seul document pouvant justifier cette créance est un titre exécutoire, vu les dates. Il ne faut nullement passer par un avocat pour que la société vous donne copie du contrat de prêt.

Vous envoyez une LR avec AR à cet organisme en demandant simplement copie du TITRE EXECUTOIRE sans régler même 1€, ni proposer un échéancier quelconque.

Vous précisez également que si ce titre n'est pas fourni, et que, s'il y a nouvelles relances de leur part, vous déposerez plainte pour harcèlement.

Notez bien les dates et heures de relance téléphonique et conservez les réclamations écrites.

Si la société de recouvrement ne peut vous fournir les éléments réclamés, les poursuites sont irrecevables.

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 11/10/2010 à 09:04
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Merci beaucoup pour votre réponse.

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 11/10/2010 à 09:36
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Juste une dernière question, ont ils le droit de faire une saisie sur compte comme la personne nous l'a annoncé?

Merci

Tisuisse, Posté le 11/10/2010 à 12:35
10477 message(s), Inscription le 10/06/2008
Administrateur
Bonjour,

Absolument pas. Seul un huissier en possession d'un titre exécutoire de paiement délivré par un juge, peut faire une saisie sur compte voire une saisie mobilière. Credirec n'est pas huissier, c'est une simple société de recouvrement qui a racheté les dettes des clients puis qui agit pour son compte personnel, c'est tout.

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 11/10/2010 à 13:18
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Merci beaucoup.
J'ai préparé la lettre recommandée, je l'envoie ce jour et je ne manquerais pas de tenir au courant le forum des éventuelles suites.

Merci encore.

Max, Ain, Posté le 18/10/2010 à 12:19
23 message(s), Inscription le 29/09/2009
À tout ceux qui son confrontés pour la première fois aux méthodes de prédateurs de CREDIREC, mais aussi de sa sœur consanguine INTRUM JUSTICIA, découvrez à qui vous avez affaires et écoutez les enregistrements des piégeurs piégés sur www.padarnak.com

C'est instructif et… gratuit ;)))

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 18/10/2010 à 14:17
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Ok merci pour ces enregistrements qui montrent bien leurs techniques.

Pour mon affaire, cette chère dame continue à nous appeler à peu prés toutes les 48H et elle se permet d'appeler tôt le matin (avant 8h) et le soir 'aprés 19h). Nous ne répondons plus depuis une semaine et elle nous laisse des messages : "elle a vu avec un supérieur et elle peut nous proposer un nouvel échéancier avec des échéances moins importantes". Nous avons reçu également un nouveau courrier nous demandant de la recontacter pour trouver un nouvel arrangement.
J'ai envoyé un courrier au siège à Paris lundi dernier (donc il y a une semaine) mais l'accusé de réception ne m'est toujours revenu, j'ai donc envoyé vendredi dernier ce même courrier directement à cette dame qui travaille à Pau mais dont l'adresse ne figure nulle part sur les courriers (j'ai donc cherché sur internet). Aujourd'hui toujours aucun accusé de réception et re-appelle ce matin à 8h00 avec un nouveau message.
La mon compagnon n'en peut plus et il veut répondre au prochain coup en lui disant qu'on leur a envoyé un courrier et que maintenant il attendait les pièces justificatives de ce dossiers et qu'il veut que tout se fasse par courrier et non au téléphone.
Voilà pour la suite je vous tiens au courant, maintenant au vu des ces enregistrements je ne crois pas que cette boîte lache l'affaire facilement. J'ai quand même bien envie d'en parler à un avocat.

Max, Ain, Posté le 18/10/2010 à 14:32
23 message(s), Inscription le 29/09/2009
Croyez-vous vraiment que s'ils avaient un quelconque moyen de contrainte à utiliser contre vous, ils perdraient leur temps à essayer de vous affoler.
Ces boîtes sont impitoyables et se régalent de la faiblesse et de l'ignorance des victimes.
Soyez-logique ! ;)) et lisez Padarnak en détail pour mieux comprendre.

Un jugement rendu, un huissier qui signifie l'acte avec des documents authentiques, c'est la seule façon légale de recouvrir une créance.
TOUT le reste c'est de l'intox et de la tentative d'extorsion.

Ça vous pourrit la vie : black-listez le numéro et pensez à autre chose !
Ça vous met en colère : réagissez et pourrissez leur sale job à votre tour !

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 18/10/2010 à 16:29
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Oui je suis d'accord avec vous, mais c'est vrai qu'ils nous mettent à bout de nerfs.
Sur le courrier j'ai bien noté que s'ils continuaient à nous appeler (numéro masqué à chaque fois) nous porterions plainte pour harcèlement. Je leur demande également le titre éxécutoire même si la personne que nous avons eu à chaque fois nous a dit qu'elle ne l'avait pas en sa possession. Comme sur les enregistrements elle a dit à mon ami que nous serions saisis sur notre compte.
Enfin pour l'instant on attend une quelconque réaction à notre courrier.

Merci encore de nous encourager dans ce sens.

Max, Ain, Posté le 18/10/2010 à 21:11
23 message(s), Inscription le 29/09/2009
Ne prenez même pas la peine de répondre à leurs courriers bidons.
Ils n'ont rien contre vous, sinon votre sort serait "plié" depuis longtemps.
Si vous répondez aux courriers, ils risquent de vous pousser à la faute.
Au téléphone, jouez avec eux si ça vous défoule, ce sont eux qui payent alors faites durer.
Ça peut être assez jouissif de leur faire perdre du temps, de leur sale énergie et de les voir perdre les pédales.
Si ce "sport" ne vous amuse pas, bloquez le numéro.
Une plainte pour harcèlement téléphonique, c'est bien mais difficile à démontrer…

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 19/10/2010 à 08:46
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Je leur ai envoyé ce courrier mais je n'en enverrais pas d'autre. C'était surtout dans le but de les bloquer et j'espère que ça aura marché. Je pense aussi que si il y avait eu une procédure de faite depuis 1995 mon compagnon aurait eu déjà des nouvelles. Enfin, j'espère que ça va s'arréter.

merci beaucoup.

Max, Ain, Posté le 19/10/2010 à 12:52
23 message(s), Inscription le 29/09/2009
Non, ça ne s'arrêtera pas… c'est leur truc, l'odeur du sang les attire ;) et en attachant de l'importance à leurs tentatives, ils ont senti que vous pouviez craquer.
La pratique du harcèlement est la preuve absolue de leur impuissance : ils sont bloqués, coincés, dans les choux, HS, out, et la bave aux lèvres (pour notre plus grand plaisir…) d'où cette pression psychologique intense et qui malheureusement en raison de la méconnaissance de la victime et du stress savamment distillé fonctionne souvent fort bien.

Explications :
http://padarnak.com/archives/shock-awe/

Changer de camp : être victime ou pas, ça se passe dans la tête et c'est une question d'attitude.

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 22/10/2010 à 10:17
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Alors pour continuer mon histoire. Nous avons bien reçu les retours des recommandées. Hier cette fameuse socièté nous rappelle, mais cette fois avec un numéro de portable, acr nous ne répondions plus lorsque l'appel était anonyme. (nous avons enregistré le numéro). Donc, nous avons eu une nouvelle personne, qui nous a dit qu'ils avaient réceptionné notre courrier. Nous lui avons donc dit d'y répondre et de ne plus nous appeler, que nous voulions seuleument traiter par courrier et que de toute façon nous ne donerions rien tant que le titre éxecutoire ne nous aura pas été remis.
La personne nous a répondu qu'ils ne traiteraient que par téléphone de toute façon et que nous étions redevable de cette somme. Donc nous avons raccroché.
Vu qu'ils appellent tous les 2 jours. Demain matin, elle va sûrement rappeler. Je vais répondre moi au téléphone (téléphone de mon ami puisque c'est lui l'interressé) et dire qu'il n'y a personne de ce nom à ce numéro.
Enfin, je ne sais plus quoi faire en gros .....

chaber, Pas-de-Calais, Posté le 23/10/2010 à 06:32
5308 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
Un harcèlemennt téléphonique est devenu courant chez certains organismes de recouvrement partant du principe que des écrits restent.

Si vous avez noté soigneusement les dates et heures de relances, une plainte pour harcèlement est recevable et a de très fortes chances d'aboutir. Il ne faut hésiter à user de cette faculté. Une telle société a déjà été condamnée.

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains

Max, Ain, Posté le 23/10/2010 à 12:55
23 message(s), Inscription le 29/09/2009
"Enfin, je ne sais plus quoi faire en gros"

Et bien il me semble que c'est assez clair pourtant à la relecture de ce topic et ceci dés le premier post de Chaber le superviseur, où tout est dit sous l'angle du droit, de façon froidement clinique.
Dés le message n° 1106, fin de l'histoire…
On peut avoir une approche de principe plus militante : considérer insupportable de laisser prospérer sans résistance des modes de fonctionnement aussi cyniques.
Credirec, ses clônes et ses petits soldats conditionnés sont le pur produit d'une vision ultra-libérale d'un système sans états-d'âme dans lequel les individus ne sont que des marchandises du début à la fin de leur existence.
Des téléopérateurs smicards aiguillonnés par des primes de rendement harcèlent d'autres « pauvres » dans une variante soft qui de l' expérience de Milgram.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram

Alors, pour revenir à votre question initiale, vous pouvez (votre problème perso étant résolu) :
A/ décider de les ignorer.
B/ les assigner en Justice… déclaration d'intention louable, mais malheureusement rarement menée à son terme (et ils le savent bien).
C/ Tout faire pour les emm… ;)))) dévoiler leurs agissements et contribuer ainsi à saper leurs sales méthodes.

Après, comme on dit c'est vous qui voyez…

Dupont, Rhône, Posté le 26/10/2010 à 07:55
4 message(s), Inscription le 24/10/2010
Bonjour j' ai lu avec intention tous les les messages concernant cedirec. et surprise, INTRUM JUSTICIA apparait. Il m' ai arrivé une histoire les concernant. je leur devais de l' argent et à cause de la pression exercée. j' ai du remboursé 2 fois la somme. Une première fois normalement et la seconde fois, parce que mon dossier a été perdu. J' aurais du maintenir ma plainte ou pas contre INTRUM JUSTICIA?

vincent, Var, Posté le 26/10/2010 à 10:12
161 message(s), Inscription le 04/04/2009
bonjour,
Pour votre affaire, c est trés simple... J en sort moi même, donc je connais les procédures.
Dans un 1er temps ne pas payer, même 10e, il faut savoir si vous versez une somme votre crédit est relancé.
Il faut savoir également la date de la derniére échéance payer.
S il y plus de 2ans que cette derniére a été payé, il y a à coup sur forclusion.
C est à dire qu aucune procédure légale ne fonctionnera contre vous.
Un avocat spécialisé dans ce type d affaire ne fera qu une bouchée de cette société si elle venait à vos mettre devant les tribunaux. Ne vous inquiétez pas il ne le ferons pas. Il faut savoir que pour vous prendre cet argent il leur faut une décision de justice, et il ne l on pas.
Ne cédez pas et si vous décidez de porter plainte pour harcellement, c est cette société qui paiera des dommages et intérets.
Cordialement.

Dupont, Rhône, Posté le 26/10/2010 à 11:17
4 message(s), Inscription le 24/10/2010
Merci pour la réponse. C'est la première fois que je reçois des réponse claires. A Lyon, c'est le palais de justice qui m' a déconseillé de porter plainte contre ces société de recouvrement. Concernant cédirec, le crédit et la fin du remboursement date de + de 2ans. encore merci

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 14/03/2011 à 10:12
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Bonjour,

Je reviens vers vous pour cette même affaire et si vous pouvez à nouveau m'aiguiller c'est avec plaisir!

Donc, nous avions envoyé un recommandé à cette société pour qu'ils nous envoient la copie du titre éxécutoire et plus de nouvelle depuis 5 mois. La semaine dernière un coup de fils pour nous relancer. Mon ami répond qu'il ne traitera rien au téléphone et qu'ils nous envoient les documents demandés. Chose faite, nous avons reçu vendredi dernier la copie du titre éxécutoire, du procés et du famaux contrat fait chez Cofidis pour un montant de 5500 frans en 1990. Le titre éxécutoire ainsi que le procés date de novembre 1992. Ce prét a été effectivement signé et rempli mais pas de la main de mon ami. Je ne sais plus si je l'ai dit auparavant, mais c'était à l'époque son père que c'était acheté du matériel audio sur le "compte de son fils" qui n'était pas au courant. D'ailleurs, ni la signature, ni l'écriture correspondent à celles de mon ami. Enfin bref, un huissier avait dû passé à l'époque mais en 1992, mon ami avait déménagé, sur l'acte il est noté "absent" lors de la venue de l'huissier.

Ma question est: puisque les documents nous ont été fourni, nous sommes donc dans l'obligation de payer? Y a t il prescription quand même? Avons nous un recours ou pas?

Je vous remercie par avance de vos réponses.

vincent, Var, Posté le 14/03/2011 à 14:06
161 message(s), Inscription le 04/04/2009
bonjour
il y a forclusion s il y a plus de deux années que la derniére échéance a été payé pour votre prêt. A quelle date la derniére échéance a t elle était versée?
@+

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 14/03/2011 à 14:53
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Mon ami ne sait pas si des échéances ont été prélévées ou pas, il y a 20 ans maintenant, et d'ailleurs il avait 20 ans à cette époque! Donc nous ne savons pas si des échéances ont été prélevé. Le montant inscrit du Principal et le montant de la Créance reporté sur le titre éxécutoire est le même soit 4659,91 francs.

Je ne sais pas si ça peut vous aider.

Merci de votre réponse.

vincent, Var, Posté le 14/03/2011 à 16:01
161 message(s), Inscription le 04/04/2009
ok donc a priori il n y a pas eu d argent versé pour ce crédit depuis au moins 2 années.
Donc si c est le cas pas d affolement il y a forclusion. Laissez tomber, ne répondez pas et surtout ne payer rien. Le fait de donner rien que 10 euros relancera votre crédit.
@+

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 14/03/2011 à 16:19
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Ok merci beaucoup. Je laisse tombée ou j'envoie quand même un recommandé pour expliquer qu'il y a forclusion sur ce prét?

merci encore

asenga, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 14/03/2011 à 16:22
15 message(s), Inscription le 11/10/2010
Une dernière question s'il vous plait : Si il y a eu un jugement dans les deux ans qui ont suivi la signature de ce prét, il y a quand même forclusion?


PAGES : [ 1 ] [ 2 ]