Témoigner en tant que victime

Sujet vu 395 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 14/01/09 à 22:50
> Droit Pénal > Procédure pénale


frama31, Haute-Garonne, Posté le 14/01/2009 à 22:50
1 message(s), Inscription le 14/01/2009
Bonjour,
Je me suis constituée partie civile dans une affaire d'homicide involontaire, je souhaite témoigner. Mais peut-on exprimer tout son ressenti? Y a-t-il des formulations, ou certains mots à éviter? Quel est l'impacte de ce témoignage?
Peut-on parler de l'accusé?
Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
citoyenalpha, Posté le 15/01/2009 à 18:17
3534 message(s), Inscription le 25/02/2008
Modérateur
Bonjour

étant partie civile vous serez une partie convoqué et sauf refus de votre part présente au procés. En conséquence vous serez entendu par le tribunal si vous le désirez.

Il apparaît que vous devez être l'un des représentants légaux de la victime.

Il serait sage de vous faire assister d'un avocat afin de préparer l'audience et vos demandes en dommages-intérêts.

Attention n'oubliez pas que le procés pénal a pour premier objectif d'opposer l'Etat et l'accusé. L'Etat est le premier demandeur.

Afin d'éviter la saisine devant une juridction civile suite à la condamantion devant une juridiction pénale du condamné, il a été introduit la possibilité à la victime (ou à son (ses) représentant(s)) de se porter partie civilie au procés pénal.
Il revient donc en fait à la juridiction pénale de statuer tant en matière pénale que sur les demandes en dommages-intérêts de la partie civile.

Bien évidemment le fait d'être une partie présente au procés permet à la victime (ou à son représentant) de poser des questions aux différents témoins ou de faire des demandes dont il appartient au tribunal souverain de statuer.

Restant à votre disposition.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]