Je rencontre beaucoup d'obstacles suite a une plainte contre une

Sujet vu 657 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 21/12/12 à 11:03
> Droit Pénal > Procédure pénale


arko, Manche, Posté le 21/12/2012 à 11:03
2 message(s), Inscription le 21/12/2012
bonjour j'ai ete victime d'un licenciement reconnu abusif, j'ai aussi voulu porter plainte contre mon employeur qui m'a, volé ma voiture! la gendarmerie a refusé ma plainte sous pretexte que je ne pouvais porter plainte contre une personne aussi importante, je suis donc allé au commissaria de police qui a pris ma plainte et depuis je n'ai plus de nouvelles, tout comme pour ma plainte pour dénonciation calomnieuse je sais que mon employeur a mis une pression énorme a tout le monde afin de faire classer cette affaire, je me pose la question de prevenir la presse car mon employeur est quelqun de tres connu dans le monde des affaires !!!
merci de vos réponses

Poser une question Ajouter un message - répondre
chaber, Pas-de-Calais, Posté le 21/12/2012 à 11:23
5309 message(s), Inscription le 13/08/2008
Modérateur
bonjour

bonjour et merci sont des marques de politesse envers nos bénévoles (relire la charte du forum)

__________________________
Cordialement

Il ne suffit pas qu'une idée soit difficile à exprimer raisonnablement pour qu'elle soit moins bonne qu'une autre. de Louis Farigoule, dit Jules Romains

wolfram, Posté le 24/12/2012 à 18:56
243 message(s), Inscription le 07/08/2008
Dans votre plainte, vous êtes-vous porté partie civile ?

Votre licenciement a-t-il été déclaré illicite par les prud'hommes ?

L'article qui va bien du code de procédure pénale prescrit que les autorités de police judiciaire, police et gendarmerie doivent recevoir les plaintes des victimes.

Au fait, est-ce bien une plainte que la police a enregistrée ou une main courante.

La justice et la police judiciaire se moquent des victimes en faisant semblant d'appliquer les dispositions dont on a claironné au peuple des justiciables que grand soin serait pris des victimes.

En réalité, la police jusiciaire contribue au déboisemment des forêts en nous remettant une lisasse nous expliquant comment formuler notre constitution de partie civile au Procureur de la République.

Et sur une plainte pour tentative bde cambriolage où le nuisible a franchi les grilles de mon jardin puis a cassé une partie du volet d'une fenêtre, en fait ils ont classé ça comme détérioration de bien. ou comment d'un délit on fait une contravention.

Votre cas m'intéresse, car moi, c'est le juge d'instruction qui bacle son travail et l'adjoint au procureur qui prend le parti du mis en cause et dans son réquisitoire conclut, malgré les démonstrations que j'en fait, au défaut de volonté de nuire du mis en cause et qu'il n'y a pas lieu de poursuivre.

Bon courage.

arko, Manche, Posté le 24/12/2012 à 19:19
2 message(s), Inscription le 21/12/2012
Bonjour
En effet la gendarmerie a bien refusé de prendre ma plainte, sous pretexte que mon employeur était quelqun de trop important!!!Aux prud'hommes mon employeur a été lourdement condamné mais bien entendu il refuse de payer Toute cette affaire est gerée par la pression de personnes tres influentes .Quand je donne des photos , un nom , une adresse de la personne que je connais tres bien ainsi que des témoignages de personnes physiquement presentes,je recois un avis de classement sous pretexte que j'ai pu me tromper de personne Bien sur , la personne que j'accuse de vol fait partit du personnel de mon ancien employeur!
Mon histoire est loin d'etre terminée car j'envisage de transmettre mon dossier a la presse car mes adversaires sont tres connus dans les affaires et seul je ne m'en sortirais pas
Merci beaucoup de votre attention


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]