Plainte suite à violences volontaires

Sujet vu 1097 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 09/09/08 à 07:31
> Droit Pénal > Procédure pénale


JCM, Posté le 09/09/2008 à 07:31
23 message(s), Inscription le 01/03/2008
Samedi dernier j'ai été agressé par mon ex beau garçon qui etait venu ramener ma petite fille pour laquelle il a un droit de visite progressif suite à des problèmes d'alcool reconnu par la JAF lors de la non conciliation.
Depuis le début de la séparation avec ma fille il ne fait qu'etre agressif et violent
Il m'a donné violamment une claque sur le thorax (qui m'a fait reculé d'un metre)sachant très bien que je viens de me faire opérer (infarctus début juillet)et que l'on m'a poser 2 stents sur les artères pour faciliter le passage du sang.
J'ai déposé une plainte au cdp pour violences volontaires.
Un médecin urgentiste m'a mis une ITT de 5 jours en me conseillant de me rapprocher de mon cardiologue.
Est-ce que dans le cas présent ma plainte peut bénéficier des circonstances agravantes au vu de ma maladie pour laquelle je suis toujours en arret de travail.
J'ai rdv avec le cardio qui m'a opérer, faut-il qu'il me fasse un nouvel ITT.
Quelles sont les peines encourues pour mon agresseur?

Poser une question Ajouter un message - répondre
JamesEraser, Posté le 09/09/2008 à 20:13
698 message(s), Inscription le 09/04/2008
Citation :
Est-ce que dans le cas présent ma plainte peut bénéficier des circonstances aggravantes aux vues de ma maladie pour laquelle je suis toujours en arrêt de travail

Je pense que l'aggravation née de l'état vulnérable de la victime pourrait être tentée. De plus, elle n'est pas visible mais connue de l'auteur.
Experatooment

__________________________
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru
Pierre Dac


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]