Diffamation et préjudice moral

Sujet vu 4065 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/06/08 à 21:22
> Droit Pénal > Procédure pénale


nina, Posté le 20/06/2008 à 21:22
1 message(s), Inscription le 20/06/2008
Bonjour,

Mon fils a été accusé par mon neveu d'attouchement et de viol sur sa personne.
Il a déjà accusé 4 personnes des mêmes faits.
mon fils a été en garde à vue plus de 24 heures sur les les simples dires de mon neveu qui est suivi pour de graves problèmes de retard et de problème comportementaux, il a été hospitalisé dernièrement 4 mois en hôpital psychiatrique.
suite à cette garde à vue, mon fils a été relâché mais le dossier a été envoyé au procureur pour la suite de cette affaire. mon fils est actuellement en dépression suite à cette accusation. Pendant la garde à vue mon neveu a dit au policier qu'il regardé des film porno homosexuel sur internet , qu'il était homosexuel et que c'est parent trouvé ca bien. de plus il s'est contredit à plusieurs reprises pendant la confrontation.
je veux savoir on peut porter plainte pour diffamation et préjudice morale ?
et aussi es-ce que la police avait le droit de prolonger la garde à vue après cette confrontation?
es-ce que la police peut de nouveau le mettre en garde à vue malgré qui'l n'y ai rien contre lui. Il a été vu par un expert psychiatre qui a dit que mon fils était une personne responsable et qu'il n'avait pas de déviance sexuel.

Merci par avance pour votre réponse

Poser une question Ajouter un message - répondre
JamesEraser, Posté le 25/06/2008 à 14:37
698 message(s), Inscription le 09/04/2008
Citation :
sur les les simples dires de mon neveu qui est suivi pour de graves problèmes de retard et de problème comportementaux

Le dossier ne risque dans ce cas, de ne pas tenir sur les allégations de votre neveu.

Citation :
de plus il s'est contredit à plusieurs reprises pendant la confrontation

Cela conforte le contenu mensonger des déclarations initiales.

Citation :
je veux savoir on peut porter plainte pour diffamation et préjudice morale

Compte tenu des graves troubles psychologiques selon votre post, vous pouvez bien évidemment déposer plainte mais cela semble voué à classement.

Citation :
la police avait le droit de prolonger la garde à vue après cette confrontation?

C'est une précaution qu'elle a prise pour vérifier tous les éléments d'enquête et ceux obtenus dans la confrontation pour mettre votre fils "hors de cause".

Citation :
es-ce que la police peut de nouveau le mettre en garde à vue malgré qui'l n'y ai rien contre lui

Elle pourrait sans dépasser la limite absolue des 48 heures mais au stade du dossier tel que vous le rapportez, il y a peu de chance qu'il soit replacé en GAV.
Cordialement

__________________________
Un accusé est cuit quand son avocat n'est pas cru
Pierre Dac


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]