Licenciement suite à maldie pro.

Sujet vu 1242 fois - 7 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 01/01/09 à 14:03
> Droit du Travail > Maladies & accidents


cesar, Corse, Posté le 01/01/2009 à 14:03
17 message(s), Inscription le 30/12/2008
bonjour,fonctionnaire,je viens d'avoir la confirmation que j'allais etre licencié pour cause de maladie pro(et inaptitude),mais j'ai l'intention de ne pas me laisser faire à propos d'indemnités que je trouve(malgré les textes) vaguement ridicules.sachant que je peux me permettre de "tirer" en maladie jusquà deux ans,et donc couter beaucoup d'argent à mon employeur,je me demande si un depart negocié,ne serait pas interessant pour les deux parties.quelqu'un aurait-il une idée sur la marche à suivre,ou bien le cas s'est-il deja presenté.merci d'avance pour vos reponses.

Poser une question Ajouter un message - répondre
guilotine, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 11/01/2009 à 18:20
49 message(s), Inscription le 08/01/2009
Bonjour un départ négocier pourrait couter encore moins cher a votre employeur que le licencient en AT/MP,

quant a votre employeur il peut toujours vous faire contrôler aux domicile est tous couper si l'arrêt n'est pas justifier est si c'est lui qui paye tous,

certain sont consolide d'ailler directement , San même de visite arrêtant ainsi tous droits , obligeant ainsi a la procédure de licenciement ou a prouver qu'il ne sont pas encore consolider.

L'obligation d'essayer de vous trouver un emploie adapter subsiste, le plus favorable pour mois est le licenciement pour AT/MP, si on n'a rien qui vous conviennes a vous propose.




Cordialement

cesar, Corse, Posté le 12/01/2009 à 07:02
17 message(s), Inscription le 30/12/2008
no comment?pour la question ou la reponse?

cesar, Corse, Posté le 12/01/2009 à 07:10
17 message(s), Inscription le 30/12/2008
bojour.la reponse est un peu confuse,consolidé sans visite medicale me parait un peu leger,non??et même carrement hors cadre de la loi!!la definition même de la consolidation est la derniere visite medicale avant la reprise avec ou sans taux d'incapacité .à quel reclassemnt l'employé peut-il pretendre si il n'a pas vu de medecin?surtout lors d'une mp.je travaille dans une collectivité territoriale,et elle se doit d'appliquer le code du travail.plus qu'un autre employeur!

guilotine, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 12/01/2009 à 07:43
49 message(s), Inscription le 08/01/2009
Bonjour la consolidation hors toutes visite médical est une technique pratiquer a longueur d'année pas les services de la sécurité sociales.


Le taux étant déterminer par la suite cette technique est la pour couper les IJ elle est très courante, en coupant les ij les personne se voit dans l'obligation d'aller voire le médecin expert et de fixer le taux, il n'y a aucune raison que c'est mauvaise habitude ne se face pas ailler ( j'ai moi même été consolidé ainsi) .


cordialement

guilotine, Pyrénées-Atlantiques, Posté le 12/01/2009 à 08:30
49 message(s), Inscription le 08/01/2009
Citation :
cesar

no comment?pour la question ou la reponse?



Bonjour la réponse est simple, il n'a jamais été plus favorable de faire une rupture conventionnelle plutôt que un licenciement AT/MP,

les licenciements ("a l'amiable") sont clairement plus défavorable que ceux en AT/MP est a tous les niveaux.

Cordialement

cesar, Corse, Posté le 12/01/2009 à 10:36
17 message(s), Inscription le 30/12/2008
bonjour.ce sont là des methodes de truands!!la secu,je veux bien,mais moi,je ne suis pas sous son regime,et je n'ai jamais entendu parler de telles methodes à la SLI.et j'espere bien ne pas etre le premier.quand aux indemnites at/mp,je reste persuadé que je peux obtenir mieux,je suis peut-etre un doux reveur,mais je vous tiendrais au courant,cordialement.

Marion2, Posté le 12/01/2009 à 10:51
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonjour César,

Le no comment était pour la réponse.

Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]