Controle medecin conseil arret maladie

Sujet vu 14100 fois - 14 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 20/08/11 à 13:42
> Droit du Travail > Maladies & accidents


bruno, Dordogne, Posté le 20/08/2011 à 13:42
47 message(s), Inscription le 01/07/2011
Bonjour,
voila en arret depuis avril et deja convoque 2 fois pour mon arret maladie par le medecin conseil je me suis retrouve en inaptitude a tous les postes dans l'entreprise mon arret se termine le 24 et je suis convoque encore a la cpam le 26 pour suivi d'arret de travail et les appeller si repris mon emploi a temp complet
est ce normal?

Poser une question Ajouter un message - répondre
nathalie, Aube, Posté le 20/08/2011 à 23:38
35 message(s), Inscription le 23/07/2011
Bonjour,
Le médecin du travail et le médecin de la CPAM, ce sont 2 choses différentes.
Le médecin du travail peut vous dire que vous êtes inapte à tout poste au sein de l'entreprise. Or, la CPAM juge votre aptitude à pouvoir travailler (c'est à dire n'importe quel travail dans la société).

Vous risquez donc de vous retrouvez dans une situation complexe si la CPAM vous déclare apte (elle mettra donc un terme à votre indemnisation). A moins que votre médecin prolonge votre arrêt.

Pour pouvoir vous répondre, besoin de plus d'infos : où en êtes-vous avec votre employeur qui disposait d'un délai d'un mois pour trouver une solution, je veux dire à quelle date se termine exactement ce délai ?

Il y a parfois un manque de communication entre le médecin du travail et le médecin de la CPAM, c'est à vous de transmettre les documents s'ils vous les demande. Attention, car normalement ils communiquent entre eux.

bruno, Dordogne, Posté le 21/08/2011 à 06:26
47 message(s), Inscription le 01/07/2011
j'ai recu ma lettre de reclassement et mon entretien de licenciement ou je ne me suis pas presente car harcelement j'attend ma lettre de licenciement mais dans tous les cas je ne serai plus en arret car ma date butoire de reclassement etait le 23/08 donc la cpam ne m'indemnisera plus a partir du 23

alterego, Alpes-Maritimes, Posté le 21/08/2011 à 11:18
4308 message(s), Inscription le 23/04/2011
Bonjour

Seul le médecin du travail est habilité à prononcer une inaptitude à tous les postes, pas le médecin conseil de l'Assurance Maladie.

Le médecin de la CPAM est libre de vous convoquer quand il le souhaite. Les indemnités journalières ne sont plus servies par la Caisse dès lors que vous êtes classé inapte à tous postes.

"..... j'ai recu ma lettre de reclassement et mon entretien de licenciement ou je ne me suis pas presente"

Vous n'étiez pas obligé de vous présenter à cette convocation, ce qui n'est jamais pour déplaire à l'employeur, l'important étant que celui-ci ait accompli la formalité préalable au licenciement dans le cas de l'inaptitude dont vous faites état.

Aviez-vous adressé un courrier RADAR à l'employeur précisant que vous ne pouviez pas vous rendre à la convocation, qu’il était inutile de reporter cet entretien ?

A défaut, il peut vous adresser une nouvelle convocation.

Cordialement

bruno, Dordogne, Posté le 21/08/2011 à 15:44
47 message(s), Inscription le 01/07/2011
oui j'avais envoye un recommande lui signalant ma non presence merci a vous

nathalie, Aube, Posté le 21/08/2011 à 18:51
35 message(s), Inscription le 23/07/2011
OK, et bien j'espère plus de soucis pour vous à condition de poursuivre les démarches administratives de votre côté (même si votre employeur vous embête).
Si c'était le 23/08, la CPAM aura obligation de vous indemniser jusqu'au 23 où au-delà si votre arrêt maladie se prolonge.
Par exemple, suite à un accident de travail, mon contrat de travail avait pris fin un 15 mars. Or, suite au harcèlement que j'ai subi, mon médecin m'avait mis un arrêt maladie du 10 au 28 mars. Et bien la CPAM m'a indemnisé en arrêt de travail jusqu'au 15 mars et en arrêt maladie du 15 au 28 mars.

ce n'est pas parce que vous ne travaillez plus, que vous ne pouvez pas être en arrêt. Surtout qu'un employeur véreux pourra vous faire les pires misères au delà de votre contrat (aucune remise de document, donc pas de mutuelle employeur, aucun droit aux assedic,...). Je veux pas vous faire peur mais méfiez-vous car ces manipulations de votre employeur sont très destructives psychologiquement.

Je vous conseille en 1er d'aller voir votre médecin généraliste et de faire un bilan de votre santé, voire même à prolonger votre arrêt maladie si nécessaire (ne pas l'envoyer à l'employeur, pas concerné).
En 2ème, allez vous renseigner à pôle emploi pour votre inscription.

Attention, si vous êtes en arrêt maladie, vous risquer de percevoir que 50% de votre salaire. Alors que si vous vous inscrivez à pôle emploi sans arrêt maladie, vous obtiendrez vos droits à indemnisation (environ 75% de votre salaire, à étudier avec eux selon votre ancienneté d'activité professionelle).

Surtout, actuellement, pensez que votre employeur a des obligations administratives. S'il ne les respecte pas, adressez-vous à l'inspection du travail.


Pour votre RDV avec la CPAM le 26, je vous conseillerai d'avoir fait une visite avec votre médecin généraliste avant. Ca vous permettra d'être plus à l'aise avec le médecin de la CPAM car lui aussi pourra donner son avis sur la prolongation ou non de votre médecin.

N'hésitez pas à revenir sur le forum si qqch vous paraît flou.
Bon courage et attention à votre employeur.

alterego, Alpes-Maritimes, Posté le 21/08/2011 à 19:28
4308 message(s), Inscription le 23/04/2011
A l’issue du 2ème examen médical de la visite de reprise (ou du 1er examen exclusivement si le médecin du travail dispense le salarié d’une 2ème visite de reprise en cas de danger immédiat pour la santé du salarié ou des tiers,

L’employeur, qui ne peut reclasser le salarié dans son entreprise, dispose du délai d’un mois pour :

. vous faire connaître, par écrit, le motif de l’impossibilité de reclassement,
. procéder à votre licenciement.

Si l’avis d’inaptitude n’est pas assorti de propositions de reclassement, votre employeur doit solliciter le médecin du travail pour obtenir toutes précisions utiles quant aux conditions de
travail permettant le reclassement.

Si le licenciement tardait à venir, vous devrez saisir le Conseil des Prud'hommes. Bonjour la galère !

Espérons que tout se passe au mieux,

Cordialement

bruno, Bouches-du-Rhône, Posté le 21/08/2011 à 19:48
5 message(s), Inscription le 21/08/2011
merci a vous pour vos reponse nathalie et alterego oui en effet nathalie je suis tombe sur un verux ce qui m'a fait peur c'est ce coontrole
j'ai subi le non payement des salaires et feuille d'indemnite!!!!
oui aletereg pour les prudhommes bonjour la galere
merci ca me rassure

Mon papa, Posté le 15/03/2014 à 17:46
4 message(s), Inscription le 15/03/2014
Bonjour,
Je suis en arrêt de travail depuis les décembre 2012 ,j ai du déménager dans un autre département autre que mon lieu de travail,quand j ai effectué mon changement d adresse auprès de cpam alors j étais convoqué première fois en avril 2013 avec le médecin conseil ,il a maintenu mon arrêt de travail.
À ce jour j'ai vu une assistante sociale pour trouver une solution je ne veux plus reprendre mon poste dans cette société j ai subi trop d harcèlement en plus de mon état de santé physique ,elle me déconseille de ne pas reprendre vu mon état et elle m a conseillé de ne pas démissionner,elle va voir avec mon médecin traitant et on sera à se revoir la semaine prochaine,sauf entre temps j ai reçu une autre convocation avec le médecin conseil lundi 17/03 .
Même si je trouve que c est normal et que je suis en légitimité par,rapport à mon état physique et morale je suis en stress et en peur que le médecin soit injuste et incompréhensible .
Comment faire sachant que j ai eu un malaise hier soir et je ne sais pas si je pourrais me déplacer au rdv

moisse, Vendée, Posté le 15/03/2014 à 18:13
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonsoir,
Ce n'est pas compliqué. Si vous refusez de vous rendre aux convocations de la CPAM, la caisse cessera de vous verser des indemnités journalières.
Il vaut donc mieux se présenter ou tenter de le contacter.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

Mon papa, Posté le 15/03/2014 à 18:29
4 message(s), Inscription le 15/03/2014
Je compte aller en toute bonne foie avec mon dossier médicale
Mais pensez vous que je dois lui faire part de l harcèlement que j ai eu

moisse, Vendée, Posté le 15/03/2014 à 21:29
12071 message(s), Inscription le 06/03/2013
Bonsoir,
Vrai ou faux, vous ne risquez rien à évoquer le sujet.

__________________________
Amicalement
De toutes façons je suis ataraxique.

Mon papa, Posté le 16/03/2014 à 11:34
4 message(s), Inscription le 15/03/2014
C est vrai j étais même poussé à démissionner par les responsables et des coups bats sur le lieu de travail pression et des commérages brefs je craint qu'il le prend d une autre optique mon arrêt ,parce que a part mon traitement de douleurs physique j en prend un antidépresseurs.
J ai perdu mon père le 12 décembre 2013 suite a un cancer je n ai pas pu le voir depuis mois d août il était en Tunisie je m en veux j en veux a pas de personnes et en plus j ai de problème de couple j ai personne à qui parler pas de famille et je ne veux pas partager mes soucis avec des amis je n aime étaler mon linge sale devant les proches pour ne pas les inquiéter déjà
Je passe par une phase très difficile j essaye de surmonter pour mon fils c est mon seul espoir

Mon papa, Posté le 16/03/2014 à 11:44
4 message(s), Inscription le 15/03/2014
C est vrai j étais même poussé à démissionner par les responsables et des coups bats sur le lieu de travail pression et des commérages brefs je craint qu'il le prend d une autre optique mon arrêt ,parce que a part mon traitement de douleurs physique j en prend un antidépresseurs.
J ai perdu mon père le 12 décembre 2013 suite a un cancer je n ai pas pu le voir depuis mois d août il était en Tunisie je m en veux j en veux a pas de personnes et en plus j ai de problème de couple j ai personne à qui parler pas de famille et je ne veux pas partager mes soucis avec des amis je n aime étaler mon linge sale devant les proches pour ne pas les inquiéter déjà
Je passe par une phase très difficile j essaye de surmonter pour mon fils c est mon seul espoir

DhsususisAnonyme, Posté le 13/11/2016 à 11:22
1 message(s), Inscription le 13/11/2016
BONJOUR marque de politesse

Accident de travaille de 2006 lissensiment en 2009 pour une habtitude à tous les postes de travaille opéré plusieurs fois et rente d'accident de travaille 500 euro tous les 3 mois depuis j'ai arête de travailler car ma santé c'est aggravé et je je doit faire une opération au mois de décembre je veut toucher plus d'argent car j'ai plus de quoi vivre que dois-je faire svp urgent


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]