Vétusté électrique à qui incombe d'éventuelle réparations ?

Sujet vu 1335 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 03/11/09 à 19:58
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


betageek, Eure, Posté le 03/11/2009 à 19:58
23 message(s), Inscription le 20/01/2009
Bonjour,
Voilà, je viens vers vous pour un soucis d'ordre technique.
Voilà, depuis quelques mois déjà j'ai des soucis électrique.
1 - Variation de puissance.
2 - Mes ampoules de lampe ou de plafonnier qui claque s'en raison au bout de quoi, 15 jours voir 3 semaines d'utilisation, même ci-celle-ci sont neuve déballer du magasin etc.
J'achète des basses consommation de marque "Osram", "Philips" "Marque repère Leclerc" etc., entre 5 et 10 euros pièces, imaginé ma légère grogne lorsque celles-ci claques aussi vite alors quelle doivent durée au moins 6 mois.
Ensuite, je suis obligé d'aller brancher (par rallonge électrique) une de mes lampes sur pieds de salon sur un prise dans ma salle de bain.
car les prises ou elle sont d'habitude brancher me fais sauter les ampoules.
Agacé par ce fait j'ai appelé "EDF" qui gratuitement se sont déplacer (à 19h) puis l'employé à tester mon compteur à l'arrivé du bâtiment ou j'habite puis dans mon appartement en auscultant le disjoncteur les parties dont-ils sont propriétaire.
Bilan :
cela (évidement) ne viens pas de chez eux, ce que je ne remets pas en cause.
Il mon dis que peut-être l'ampérage était un peu faible (j'ai 50 ampère pour 30mètres carré) ce à quoi j'ai répondus "Que puis-je y faire ?".
Il à constater que mon équipement et de base informatique et hifi et à son strict minimum possible (aucun four plaque sèche-cheveux et autre).
J'ai donc demander si "Augmenter les fusibles etc., aiderais à résoudre le problème ?" et lui me dit "Non, car tout le câblage derrière et prévue pour ce que vous avais là".
Je suis donc dans une impasse.
Il me dis enfin que "Cela et à moi de voir avec mon propriétaire".
Ma question ais que faire :
Oui que faire s'il s'avère que ce disfonctionnement électrique (vraiment de plus en plus désagréable) par la perte d'économie financière (achat régulier d'ampoules entre 5 et 10 euros pièces) et d'énergie générale qui n'est pas à 100% de ce pourquoi je lui loue cet appartement.
Donc cela est-il dus aux divers installations personnelles que celui-ci à effectuait (en amateur mal avertie) avant mon entrée dans son appartement qui ferais cette mauvaises jouissance du parc électrique de mon appartement.
Donc, à qui incombe d'éventuelles frais de révision de l'ensemble de l'installation électrique de cet appartement ?
Est-ce à moi son locataire, lui-même se cachant alors derrière un prétexte qui veux qu'aux bouts de 3 ans de vis en ces murs j'ai pu abimé beaucoup plus que cela ne l'était toutes l'installation électrique ?
Ou cela lui incombent-il, car entre le compteur et les prises murales et de plafonds cela et du ressort de "CA" propriété ?
Merci de m'avoir lues et de me répondre.
Avec toute ma sympathie…
Amitié…

Poser une question Ajouter un message - répondre
jeetendra, Yvelines, Posté le 03/11/2009 à 20:13
4906 message(s), Inscription le 27/10/2007
l’ADIL de l’Eure
8 boulevard Georges Chauvin
27000 Evreux
téléphone : 02 32 24 06 66.

Bonsoir, contactez l'Association ADIL d'Evreux, ils tiennent des permanences juridiques à l'attention des locataires et vous renseigneront à ce sujet, bonne soirée à vous.

__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]