Séparation des collocartaire

Sujet vu 397 fois - 3 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 29/12/10 à 14:13
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


Christophe59, Nord, Posté le 29/12/2010 à 14:13
2 message(s), Inscription le 29/12/2010
Bonjour,

J'ai signé un Bail avec ma copine le 1er Décembre 2010 pour la location d'une maison. Nous nous sommes malheureusement séparé au bout de 2 semaines, j'ai donc envoyé une lettre recommandé à mon propriétaire pour lui signalé mon départ. J'ai donc 3 mois de préavis. Jusque la tout est ok.

Le problème est que mon ex ne gagne que 650euros par mois pour un loyé de 850euros par mois hors charge, et elle veux gardé la maison.
Le bailleurs peut-il annulé le bail ? A t-elle le droit de gardé la maison avec un salaire en dessous du loyé ?

Normalement le bailleur doit refaire un Bail avec son nom seul ?(je ne sais pas si c'est obligatoire..), peut-il lui refusé la signature du nouveaux bail et trouvé de nouveaux locataire ?

J'attends vos réponse avec impatience.
Merci, Cordialement

Poser une question Ajouter un message - répondre
ROBERTO, Yvelines, Posté le 29/12/2010 à 17:18
18 message(s), Inscription le 26/12/2010
Bonjour,

Si vous avez signé le bail à vous seul et donné votre préavis de 3 mois, dans 3 mois vous partez en faisant un état des lieux en remettant immédiatement les clés au propriétaire. (point)

Si votre "copine" veut rester dans la maison il faut qu'elle signe un nouveau bail, ce qui est impossible à son niveau de revenu.

Si vous êtes "pacsé" c'est différent...

Christophe59, Nord, Posté le 29/12/2010 à 17:22
2 message(s), Inscription le 29/12/2010
Le Bail a été signé avec nos 2 noms.
Chacun de nous été responsable de la moitié du loyé..
Comme si nous étions collocataires

Marion2, Posté le 29/12/2010 à 17:40
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Citation :
Comme si nous étions collocataires



Vous êtes co-locataires et non copropriétaires comme indiqué dans votre titre, que vous venez d'ailleurs de modifier.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]