Conges pour une location inssalubre

Sujet vu 360 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 12/12/07 à 13:28
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


lyloolacomete_old, Posté le 12/12/2007 à 13:28
1 message(s), Inscription le 12/12/2007
Bonjour.
Locataire depuis mars 2007, nous nous apercevons aujourd'hui que notre logement est inchauffable( en effet nous avons déjà consommer 1000 litre de fioul en 2 mois sans chauffer toutes les pièces et sans compter le bois de chauffage écoulés), nos fenêtres ne sont pas en double vitrages et s'effrite par endroit laissant passer des gros courant d'air, notre électricité n'est pas au norme et lorsque nous avons des coupures de courant(assez fréquente d'ailleurs) nous devons allez chez le voisin pour réenclancher le disjoncteur, notre salle de bain est pleine de moisissure et de champignons et nous avons d'ailleurs effectuer des travaux a nos frais, de plus la maison n'est en rien isoler et nous avons du le faire nous même a nos frais également.Lorsqu'il pleut nous avons des flaques d'eau dans notre entrée et des sourisqui s'invitent regulierement. Nous avons 2 enfants qui vivent dans cet insalubrité dont un bebe de 1 mois. Devons nous dans ces conditions respecter le délais de préavis de 3 mois a savoir que notre propriétaire ne nous a demander aucunes cautions a notre entrée! Merci. Je tiens egalement a préciser que notre propriétaire refuse tout travaux a sa charge bien entendu.
Modifier/Supprimer le message

Poser une question Ajouter un message - répondre
Justice pratique, Posté le 13/12/2007 à 10:18
1 message(s), Inscription le 12/12/2007
Bonjour,

je me permets de vous contacter à ce jour, afin de vous présenter l'émission "Justice Pratique".
Je suis journaoiste pour l'agence de presse "Elle est pas belle la vie!" qui réalise actuellement une série de reportages pour notre émission. Cette dernière, diffusée sur la nouvelle chaine du bouquet Canalsat, aborde diverses difficultés que peuvent rencontrer les français dans leur vie quotidienne, et ceux de la vie courante. Faux chèques de banque, annulation de permis, et dans ce cas, insalubrité de logement. Dans cette optique, nous sommes à la recherche de témoignages qui viendraient illustrer les débats de l'émission.

Je me permets de venir vers vous car votre affaire d'appartement insalubre a attiré notre attention. Seriez-vous d'accord pour en dire d'avantage?

Bien cordialement,

Geoffroy Chambard

"Justice pratique"


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]