Pb de colocation quels sont mes droits??

Sujet vu 1245 fois - 4 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 05/12/08 à 20:27
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


nymphea, Seine-Saint-Denis, Posté le 05/12/2008 à 20:27
3 message(s), Inscription le 05/12/2008
Bonjour,

Je suis en colocation : le bail aux 2 noms.
Mon colocataire veux mettre fin a la colocation mais il veux que se soit moi qui parte.
Quels sont mes droits? Peut-il me forcer a quitter le logement?

Merci

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 05/12/2008 à 21:17
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Bonsoir,
Le bail étant aux deux noms, votre colocataire ne peut absolument pas vous obliger à quitter le logement.

Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

nymphea, Seine-Saint-Denis, Posté le 05/12/2008 à 21:54
3 message(s), Inscription le 05/12/2008
Il menace de changer les serrures est ce que je dois aller deposer une main courante??

nymphea, Seine-Saint-Denis, Posté le 05/12/2008 à 21:55
3 message(s), Inscription le 05/12/2008
Il menace de changer les serrures est ce que je dois aller deposer une main courante??

Marion2, Posté le 05/12/2008 à 22:24
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Une main courante ne sert pratiquement à rien, tout du moins pour l'instant.
La signature du bail par les colocataires assure à chacun des mêmes droits et les mêmes devoirs.
Vous êtes chez vous dans ce logement, au même titre que votre colocataire est chez lui.

Vous l'informez que s'il change les serrures, vous déposerez immédiatement une plainte à son encontre.
Je vous conseille de garder copie du bail avec vous. Si un jour vous rentrez et que les serrures sont changées, vous allez à la Gendarmerie, vous montrez votre bail et vous leur demandez d'intervenir.
Cordialement

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]