Bail solidaire et violences:depart forcé. urgent!!!

Sujet vu 560 fois - 5 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 01/02/11 à 17:19
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


laura, Var, Posté le 01/02/2011 à 17:19
3 message(s), Inscription le 01/02/2011
Bonjour,

Voila, j'ai 23 ans et j'ai signé un bail solidaire avec mon ex compagnon en 2009, en mai 2010, il m'a jetée dehors avec toutes mes affaires aprés de grosses violences physiques et morales... bien entendu j'ai été faire une main courante pour signaler mon départ forcé de l'appartement ainsi qu'une constatation médicale des blessures qu'il m'avait ocasionnées.... mais il est resté dans l'appart et y vit aujourd'hui avec sa nouvelle compagne et un ami qu'il n'a pas déclaré bien sur car il veut me faire payer ses loyers de force... il a toute conscience des caracteristiques du bail solidaire et donc n'a donné aucun signe de vie ni a l'agence, ni au propriétaire depuis mon départ.

Aujourd'hui je viens de recevoir un appel de l'agence me signalant que j'allais comparaitre au tribunal le 12 avril et que j'étais redevable de la somme de 2500 euros, que puis-je faire? a qui dois-je m'adresser? quels sont mes droits?

j'ai besoin d'une aide urgente!!

Merci de vos reponses

Laura

Poser une question Ajouter un message - répondre
Marion2, Posté le 01/02/2011 à 18:05
5724 message(s), Inscription le 14/05/2008
Modérateur
Vous n'avez pas envoyé un courrier recommandé AR à l'agence pour l'informer de votre départ ?

Là, vous allez être dans l'obligation de régler la somme demandée.... à vous ensuite de vous retourner contre votre ex-ami.

__________________________
La justice est ce qui est établi et ainsi toutes nos lois établies seront nécessairement tenues pour justes sans être examinées, puisqu'elles sont établies...
B. PASCAL

laura, Var, Posté le 01/02/2011 à 18:40
3 message(s), Inscription le 01/02/2011
oui bien sur, je leur ai envoyé un recommandé en AR en precisant mes nouvelles coordonnées avec les justificatifs necessaires... et elle m'a dit que la convocation au tribunal avait été envoyée chez mon ex et non chez moi (sachant qu'il continue ses menaces de mort envers moi et mon nouveau compagnon, je prefere éviter tout contact)

je ne sais vraiment pas à qui m'adresser pour regler ce probleme

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 01/02/2011 à 18:41
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
une main courante n'a aucune valeur. Pourquoi ne pas avoir porté plainte et récupérer le logement en le faisant mettre dehors par décision de justice ?

Vous n'avez pas non plus envoyé de congé, donc vous êtes toujours locataire, vous êtes redevable des loyers.

laura, Var, Posté le 01/02/2011 à 18:44
3 message(s), Inscription le 01/02/2011
si j'ai envoyé le préavis en AR... et je n'ai pas porté plainte car il me terrorise, je sais de quoi il est capable et je sais aussi que s'il va en prison il me retrouvera a sa sortie... quoi que je fasse je suis coincée.

mimi493, Seine-Saint-Denis, Posté le 01/02/2011 à 21:02
15728 message(s), Inscription le 16/08/2010
Ce genre d'homme est lache et n'arrive à leurs fins qu'en faisant peur.
Enfin, il y avait une clause de solidarité, au moins valable jusqu'au prochain renouvellement du bail au minimum (il faut une LRAR de plus pour dénoncer sa caution) donc en tant que caution vous êtes redevable des charges et loyers


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]