Apres ma sortie du logement que je louer

Sujet vu 954 fois - 1 réponse(s) - 1 page(s) - Créé le 21/05/07 à 10:24
> Droit de l' Immobilier > Locataires & locations


hezekielle_old, Posté le 21/05/2007 à 10:24
1 message(s), Inscription le 21/05/2007
Bonjour,
Je souhaiterais un renseignement si cela est possible alors :
Voila, nous avons louer un logement au 1 aout 2000 a un proprietaire qui estpasser par une agence. Cette dame est malheureusement decede le 31 aout 2000. Le 5 mars 2007, nous avons effectuer un etat des lieux de sortie. Or, ce mois de mai 2007, je reçois le reglement de la caution que j'avais versée, 2 mois donc 640.29€, je vois que des factures m'ont ete oter, tout d'abord, 58.15€ pour les 5 jours de loyer du mois de mars, je suis d'accord, puis 65.00€ d'entretien de chaudiere, facturée le 18 avril 2007, et enfin 150.19€ facturé le 20 avril 2007 pour le remplacement des parcloses d'un double vitrage, lors de l'etat des lieux, il n'y avait rien a cette porte vitrée, ce qui est stipulé sur notre etat des lieux de sortie. Notre ancien proprietaire a t il le droit de nous facturer des travaux apres notre sorti des lieux sans nous avertir? De plus, sur l'etat des lieux de sortie, il est stipulé que Me Couchez Yvonne a deposer la requete elle meme mais le probleme est que cette dame est decedee depuis quelques années deja? Quelle sont mes droits? Merci de m'orienter.

Poser une question Ajouter un message - répondre
Christelle_old, Posté le 22/05/2007 à 00:59
297 message(s), Inscription le 30/04/2007
Bonjour,

En effet on ne peut pas vous retirer des sommes de cette façon si rien n'est stipulé sur l'état des lieux...
Vous pouvez commencer par contester face à l'agence, lui demander remboursement des sommes. Si l'agence ne fait rien vous pouvez lui adresser une mise en demeure, c'est à dire une lettre recommandée dans laquelle vous expliquer que cette sommes vous est dûe et que vous l'exigez sous peine de poursuites judiciaires.
Si vraiment vous êtes décider à aller au bout vous pouvez déposer une requête devant le tribunal d'instance. Mais attention si vous n'avez pas d'avocat c'est un peu risquer de se lancer seul... Sauf si peut-être vous connaissez quelqu'un qui pourrait vous aider. Quelqu'un qui a des connaissances juridiques...
Mais si vous devez prendre un avocat, je pense que l'action est inutile : vous paierez bien plus en frais d'avocat que les 200 euros que vous contestez.


Ajouter un message - répondre 

PAGE : [ 1 ]